Choisir c’est devoir renoncer…

Choisir c’est devoir renoncer…

Quand il s’agit de choisir (pour vous) vous êtes perdu(e) ? Mais vous aimeriez que cela change !

Vous aimeriez comprendre pourquoi vous ne pouvez pas vous lancer sans hésitation vers ce choix qui semble si simple pour ceux qui vous entourent.

Vous aimeriez savoir être satisfait(e) de ce que vous décidez mais c’est rarement le cas.

Si vous ne renoncez à rien vous vous abstenez de choisir et quand on s’abstient de choisir on s’abstient de vivre la vie que l’on voudrait

Laurent Gounelle

Comme je vous comprends ! Je n’ai réussi à vivre cette opportunité avec plaisir qu’il y a peu.

Pendant longtemps, choisir ressemblait à une véritable aventure du type Indiana Jones ! Un parcours où se mêlaient les émotions. Au lieu de vivre ce verbe comme une chance, je le vivais comme un cauchemar, une difficulté. Car alors qu’on me donnait les commandes, j’avais la sensation que je ne devais surtout pas appuyer sur les boutons sous peine d’enclencher un désastre. Je me sentais comme ces démineurs qui doivent choisir la couleur du fil à couper !

Et la vie est une succession de choix…Alors combien de temps allais-je tenir ainsi ?

Il m’arrivait régulièrement de voir les autres heureux de leurs choix, satisfaits, joyeux, ravis et je les jalousais secrètement mais je n’avais pas la clef pour changer la donne…

Un jour,  j’ai effectivement lu que Choisir c’est devoir renoncer. André Gide a écrit « Choisir c’est se priver du reste « …Et si ceci expliquait cela ? Je me suis accrochée un certain temps à l’idée mais j’ai vite changé de stratégie. S‘excuser d’avoir tant de mal à choisir en se raccrochantau fait que cela vous oblige à renoncer, c’est passer à côté des véritables raisons. En même temps, c’est ajouter de la difficulté au fait de choisir en y apportant une connotation négative. Celle de devoir renoncer à quelque chose. Inutile de vous dire combien c’est démotivant.

Il faut au contraire pour choisir plus facilement, se motiver au positif !

Alors comment ai-je réussi à vivre ces moments avec plus de légèreté et surtout du plaisir ?

Trouver son chemin est souvent plus facile que l’on ne croit, il suffit d’éliminer les peurs

Je me souviens enfant comme chaque choix était pesant, je n’ai pas le souvenir de ces moments où choisir était  simple parce qu’inné.

Choisir c’était faire plaisir à l’autre, répondre à ses attentes alors il ne fallait pas me tromper surtout pour voir les yeux de l’autre briller. J’avais donc probablement assimilé les émotions, les réactions des personnes qui m’entouraient comme conséquence de mes choix. Ainsi, mes choix pouvaient me permettre d’être aimée, appréciée, acceptée.

Aussi, choisir c’était s’affirmer et donc faire preuve d’égoïsme finalement puisque dans mon foyer vivre pour le bonheur des autres était la priorité, l’inverse n’était pas tolérable. Il était donc impensable de faire passer mon bien-être en priorité !

Dès lors, j’ai appris à faire semblant, à faire plaisir et je l’ai tellement pratiqué que j’en ai perdu ma fréquence, elle s’est brouillée, au point d’être dans un véritable brouillard quand il s’agissait de devoir me décider pour moi. C’est aussi votre cas ?

Choisir c’est l’éclair de l’intelligence ! Hésitez-vous ? Tout est dit, vous vous trompez

Honoré de Balzac

Réussir à choisir sans crainte c’est donc commencer par faire le ménage dans vos attentes et dans ces croyances qui vous empêchent de vivre votre vie !

Choisir n’est pas égoïste, c’est simplement vous donner le droit d’exister (pourquoi en serait-il autrement ?). Tant que vous ne vous donnerez pas ce droit vous n’attirerez à vous que des personnes qui profiteront de ce que vous leur permettez.

Assujettir votre bonheur au bonheur des autres, c’est leur donner trop de responsabilités, trop de pouvoir sur votre bonheur aussi. Vous êtes la seule personne capable de répondre aux éléments de votre bonheur et la seule personne a devoir prendre la responsabilité de ces choix. Il est inutile de vouloir éternellement rendre l’autre responsable de votre manque de courage.

Parce que finalement, choisir c’est avoir le courage de vivre ses expériences et d’aller à sa rencontre. C’est prendre des risques, comme celui d’être déçu(e) certes mais après ?

Aucune expérience n’est inutile à celui qui sait en tirer avantage !

Choisir c’est faire preuve de courage

Après tout que risquez-vous à aller vers ce qui nous résonne comme une évidence ?

Vous prenez le risque de voir certaines personnes vous fuir mais de nouvelles personnes vous entourer, des personnes qui se sentent en confiance parce que vous assumez votre personnalité.

Vous allez faire ces petits pas qui vous permettront d’apprendre à mieux vous connaître et à savoir définir un peu plus à chaque nouvelles aventures ce que vous voulez vraiment ou ce dont vous avez besoin. Car choisir, c’est se trouver, c’est aller à sa propre rencontre.

Choisir c’est renoncer à attendre des autres quoi que ce soit et accueillir sa petite voix intérieure, certes c’est renoncer à d’autres options possibles mais c’est ouvrir soi-même tant de portes !

Choisir c’est saisir la chance d’avoir cette liberté !

Quel privilège que celui de pouvoir choisir, d’être libre de décider, et la liberté n’est pas offerte à tous.

Choisir c’est aussi être respecté et considéré par celui qui nous offre la possibilité de cette action.

Et si vous décoriez votre intérieur de vos propres couleurs ?

Parce que c’est ainsi que les autres vont vous aimer !

Commencez donc par vous demander, à chaque fois que vous devez faire un choix (qui vous concerne directement) si vous allez choisir en attendant quelque chose des autres.

Mettez de la légèreté dans vos choix, prenez ce moment comme un privilège et comme un jeu, une chasse au trésor de vous-même. Dédramatisez, car que risquez-vous au fond ?

Motivez-vous par le fait que votre choix est une solution et qu’il y en aura d’autres encore

Faites-vous confiance et limitez au maximum les conseils extérieurs.

Ne cherchez pas à faire plaisir à qui que ce soit.

Amusez-vous à laisser faire le hasard en tirant vos choix au sort ! Mais pas systématiquement….

 

Ne pas choisir c’est encore choisir

Jean-Paul Sartre

 

Vous avez des difficultés à choisir parce que vous ne savez plus vraiment qui vous êtes ? Avec  le programme Exister, sans test, sans bilan préalable vous n’aurez plus aucun secret pour vous-même.

Je vous invite à faire ce pas vers vous, à vous offrir ce cadeau utile et essentiel pour enfin prendre soin de vous et devenir votre meilleur allié(e).

Je vous attends dès à présent et serai heureuse d’avoir  votre confiance pour contribuer à votre épanouissement en vous offrant le moyen de vivre  une vie à votre image.

Soleil ANAZAObloctransparent petitCatherine Kergal Roelandt

Thérapeute, Astro-psychologue

 

 

 

 

Si vous aimez, partagez...
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun commentaire, pour le moment.



Laisser une réponse



Le Blog d'anazao

Ce blog est le partage d’expériences vécues par une hypersensible optimiste.

Ce blog est une boite à astuces pour les personnes qui aiment percevoir un sens en chaque chose de la vie.

Ce blog est l’occasion d’y croire, de réagir, de garder le sourire,  de prendre confiance, de prendre conscience et de comprendre.

Vous lirez ici des mots animés par l’envie de vous rappeler que vous êtes unique par votre personnalité et que le sens de la vie c’est peut-être de ne jamais mettre de côté ce cadeau de la vie qui fait votre  différence !

Du Bonheur ! Le cahier pratique du blog d’Anazao

Pour le recevoir gratuitement sur votre boite mail

Il vous suffit de remplir ce formulaire !

       
Anazao conseils Mentions légales