Croire que votre bonheur est de rendre l’autre heureux

Croire que votre bonheur est de rendre l’autre heureux

 

 

Cela repose bien souvent sur des croyances, celle qu’il est égoïste de penser à soi, celle qu’il est essentiel de consacrer sa vie aux autres, celle que nous n’avons d’importance que pour ce que l’on peut apporter aux autres, celle qu’on leur doit bien ça avec tout ce qu’ils ont fait pour nous. Celle que l’on ne peut pas nous aimer si on ne le fait pas !
Mais c’est un puits sans fond…on donne, on donne…et on s’oublie.

Alors au début ça ne se voit pas, on pense que voir les yeux des autres briller nous rend heureux, que notre bonheur c’est de faire le leur.

 

 

Mais alors pourquoi ressentir régulièrement ce mal-être intérieur, ce manque, ce sentiment de frustration ? Comme si quelque chose manquait au tableau de notre bonheur.

 

 

 

 

 

Mettre son bonheur dans les mains des autres c’est passer à côté de soi, c’est ne pas se donner suffisamment d’importance pour s’autoriser à exister, c’est se réduire à faire et non à être, c’est donner une grande responsabilité aux autres, c’est enfin prendre le risque de passer à côté de votre vie.
Non ce n’est pas la faute des autres, c’est le fruit de vos choix et de ces fausses vérités qui guident vos pensées. Vous ne pouvez pas reprocher à l’autre de lui laisser ce pouvoir sur vous et cette responsabilité de porter votre bonheur ?

Si vous voulez arroser les fleurs, il vous faudra un réservoir d’eau bien rempli. Si vous voulez arroser les autres de votre amour, de votre bienveillance, de toute votre attention il vous faudra d’abord remplir votre réservoir de ce que vous voulez offrir.
On ne peut offrir ce que l’on a pas soi-même, ne croyez-vous pas ?

Quand une fleur s’épanouit, croyez-vous qu’elle se soucie de sa voisine, de ne pas lui faire de l’ombre ? Non, elle s’ouvre et vit, c’est tout et l’association de l’unicité de chaque fleur forme un bel ensemble.
Si la différence n’existait pas sur terre, si tout était uniforme, le monde serait bien terne n’est-ce pas ?

Plus vous continuerez à ne pas vous autoriser à vivre vos rêves, votre bonheur, plus vous attirerez des personnes dans l’attente et non dans le partage. Vos relations sont-elles équilibrées et épanouissantes actuellement ?

Une fois votre réservoir rempli, alors vous attirerez les personnes avec lesquelles tout sera naturel, simple et pur bonheur.

Demandez-vous à chaque fois que vous faites un choix, est-ce que je le fais pour moi ? Est-ce que cela me fait vibrer ? Ou alors suis-je encore dans le schéma « si je fais… je suis »
« Non je ne dois pas culpabiliser, c’est naturel de vivre sa vie, c’est normal, je suis née pour exister non pour rester transparent(e)»

Permettre à ce bouton de fleur de grandir, de s’épanouir et de s’ouvrir pour être votre fleur est une magnifique aventure que je vous souhaite ici et maintenant !

Si vous aimez, partagez...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun commentaire, pour le moment.



Laisser une réponse



Le Blog d'anazao

Ce blog est le partage d’expériences vécues par une hypersensible optimiste.

Ce blog est une boite à astuces pour les personnes qui aiment percevoir un sens en chaque chose de la vie.

Ce blog est l’occasion d’y croire, de réagir, de garder le sourire,  de prendre confiance, de prendre conscience et de comprendre.

Vous lirez ici des mots animés par l’envie de vous rappeler que vous êtes unique par votre personnalité et que le sens de la vie c’est peut-être de ne jamais mettre de côté ce cadeau de la vie qui fait votre  différence !

Du Bonheur ! Le cahier pratique du blog d’Anazao

Pour le recevoir gratuitement sur votre boite mail

Il vous suffit de remplir ce formulaire !

       
Anazao conseils Mentions légales