L’optimisme par Sophie Machot

by catherine-anazao, 31 mai 2016

L’optimisme par Sophie Machot

Ma journée a commencé et se poursuit par des changements de programme, elle me ballade de surprises en surprises, rien ne se passe comme je l’avais programmé. Moi qui commençait à planifier, à prioriser sous les conseils de Diane (zen et organisée) et bien je crois que la lecture du dernier billet de Mylène (changer ses habitudes, défi des filles Zen 36) a finalement eu une grande influence sur mon quotidien.

Alors je prends les choses avec philosophie et je m’adapte surtout quand….

Mon éternel optimisme est récompensé et encouragé !

Quelle ne fut pas ma joie en ouvrant ma boite mail ce matin, à 10 heures seulement (les imprévus de la journée s’étant donnés le mot). Sophie Machot y avait posté ses réponses à mon interview sur le thème de l’optimisme.

Heureusement que j’étais seule à la maison…sinon ma tribu aurait pensé que mes circuits avaient sauté…sous mes airs tranquilles sommeille une nature spontanée qui ne sait retenir ses sauts d’enthousiasme, ça peut faire quelques étincelles j’avoue…

Bref, à plus tard la finition du billet du mardi sur la confiance en soi, priorité oblige ! et je m’empresse de vous faire partager les “Mots’ptimisme” de Sophie.

Vous avez pu découvrir récemment sur mon blog  un partage de lecture du printemps que j’ai adoré. Il s’agit du livre “Cultivez votre bonheur” dont Sophie Machot est l’auteur. Un vrai coup de cœur aussi bien pour son style que pour sa personnalité, une éternelle optimiste mais je n’en dis pas plus…je vous laisse découvrir cet instant bonheur….bonne lecture !

Voir la vie avec optimisme, est-ce un concept auquel vous adhérez ?

Oui, bien sûr, tout à fait. Seulement je suis pour un optimisme réaliste et non béa. En ce sens, j’aime la définition du Dalaï Lama qui définit “l’optimisme comme étant la manière de voir le monde qui nous entoure, d’interpréter les événements qui se déroulent autour de nous tout en étant directement lié à notre aptitude à traiter les problèmes sans entamer notre don pour le bonheur.”

Pourquoi vous semble t-il important de faire preuve d’optimisme ?

Car il nous faut croire que c’est possible à tout moment de reprendre le contrôle de notre vie.

L’optimisme est une force extraordinaire qui nous permet d’avancer vers plus de « soi » et de faire vivre nos rêves.

C’est parce que l’humanité est profondément optimiste qu’elle est encore en vie aujourd’hui. C’est parce que l’humain a cru en sa force qu’il a été capable de prouesses.

Pensez-vous que ce concept soit applicable en toute situation ?

Oui, car être optimisme c’est aussi croire qu’il est possible de se relever autant de fois que l’on tombe, avec à chaque fois un peu moins de bleus à l’âme. Nous apprenons, grandissons et nous révélons bien plus lors de nos tempêtes existentielles que dans le calme paisible de nos routines. Il y a donc au cœur même de l’optimisme, beaucoup de résilience. De force. D’apprentissage

Votre personnalité respire l’optimisme. Aussi, accepteriez-vous de partager votre recette pour toujours voir la vie en rose, ou témoigner d’une situation qui vous donne toujours envie d’espérer…

Je suis effectivement une indécrottable optimiste mais je ne vois pas toujours la vie en rose. Parfois ma vie est délavée, tâchée, sans éclat voire sombre comme chacun de mes semblables. Pourtant ce qui est incroyable, c’est que même dans la tempête, j’entraperçois toujours un phare au loin. Je ressens une véritable force intérieure, une foi, une voix (ou voie ?) qui me guide, me rassure. Cette force m’aide à me projeter dans « l’après » tempête. Je me dis que nos épreuves ont un sens, un message à délivrer. C’est ce qui me donne le courage d’agir. Car là est le secret. Lorsque l’on se sent dépassé et en perte de contrôle, l’un des plus sûrs moyens de s’en sortir est d’agir, de décider, d’oser affronter ce qui nous fait peur. S’appuyer sur ses victoires est également un bon moyen de se motiver. D’avoir moins peur.

Votre vie ne manque sans doute pas de moments difficiles, mais trouvez-vous toujours les moyens de les affronter avec optimisme et auriez-vous un exemple concret à partager ?

Comme je l’ai dit précédemment, cultiver son bonheur au quotidien n’empêche pas les intempéries existentielles. Et c’est précisément parce que l’on a su cultiver son bonheur et l’ancrer lorsqu’il était présent que nous avons la force d’affronter les épreuves lorsqu’elles se présentent.

Comme tout un chacun je vis des tragédies, des séparations, des deuils. Fin 2013, nous avons dû affronter la perte d’un de nos proches. Son départ a été vécu comme un véritable cataclysme pour toute notre famille, et notamment ma petite tribu. Notre vie a alors complètement changé. Cette transition a été douloureuse et nous y avons laissé “des plumes”. Pourtant, cela nous a aussi permis de nous révéler, de nous éveiller encore plus. Accepter les émotions inhérentes aux situations difficiles est important pour pouvoir transcender les épreuves. Il ne faut pas les nier. Il faut les accueillir, les vivre afin qu’elles s’éloignent peu à peu. Durant cette période, mon optimisme cohabitait avec ma peine et ma colère. Ces états ne sont pas incompatibles. Je crois que l’on peut rire après avoir pleuré et pleuré après avoir ri. Je vivais des émotions fortes tout en gardant la conviction que le calme reviendrait tôt ou tard.

Il faut dire que j’ai la chance d’exprimer mes maux au travers de mes mots. L’écriture est réellement une respiration pour moi. L’inspiration est mon oxygène.
Mon deuxième livre « Même pas peur ! » a précisément été écrit durant cette période difficile. Ma plume n’a cessé de tremper dans l’encre de ma résilience. J’ai dû aller chercher au fond de moi les ressources nécessaires pour en faire un livre profondément optimiste. D’ailleurs chacune des parties commence par

« OSEZ ! »

Si vous deviez choisir trois mots qu’il vous semble important de retenir dans notre chemin de vie, quels seraient ces mots ?

Amour, apprentissage et transmission

Si vous deviez choisir trois attitudes nécessaires pour construire sa vie en positif, quelles seraient-elles ?

Aimer de manière inconditionnelle

oser croire en son potentiel

alléger sa vie au maximum

 

 

Sophie Machot

Coach, Formatrice et Conférencière
Auteure du livre « Cultivez votre bonheur » (Eyrolles)
Prochain ouvrage: « Même pas peur » sortie janvier 2016

 « C’est quoi le bonheur pour vous ? »

Partage de lecture

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  

No Comments


Leave a Reply

Your email address will not be published Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jkreativ

Created By Jegtheme

image-12