Gagner en confiance en soi n’est pas si compliqué !

by catherine-anazao, 7 juin 2016

Gagner en confiance en soi n’est pas si compliqué !

La confiance en soi est comparable à un  “muscle” qui peut s’atrophier selon nos rencontres, selon notre éducation, selon nos influences…ou au contraire grossir quand on le travaille ou l’entretien avec méthode. Sa situation n’est donc jamais figée.

Quand elle nous fait vraiment défaut ce n’est pas une fatalité, bien au contraire. En manquer, c’est disposer  “d’une puissance magique” , d’un véritable moteur qui nous pousse à nous dépasser, mais comment ?

Commencez par changer de lunettes !

Au départ, j’imaginais que je n’avais vraiment pas de chance avec cette boule au ventre, ce frein permanent, qui me faisaient sans cesse douter, avoir les mains moites, trembler, prendre la poudre d’escampette dès qu’il s’agissait de faire mes preuves et puis au fil du temps et des expériences j’ai compris que ce manque de confiance était une véritable chance, il se posait comme un défi à relever au quotidien.

Nous avons besoin de difficultés car sans elles le succès n’aurait pas la même saveur

Véritable adversaire qu’il nous faut sans cesse affronter , mais à chaque victoire face à lui devinez quoi ? Vous gagnez plus de pouvoir face à la vie ! comme dans les jeux vidéos. Un ennemi achevé, 20 points en plus ou une arme en plus pour les prochains combats ! on a donc tout à y gagner !

Appréciez ce don au positif  !

Ouvrir les yeux et les oreilles

Je suis convaincue que gagner en confiance est une question de rencontre. Croiser des yeux bienveillants et encourageants fait toute la différence !

Pourquoi manque- t-on de confiance ? bien souvent par nos repères de l’enfance, notre éducation, un professeur frustré qui s’est défoulé sur nous, les exemples sur lesquels nous nous sommes construits…. Aussi, reprendre confiance c’est se voir au positif dans les yeux des autres.

J’ai commencé à comprendre que je disposais de bien plus d’un tour dans mon sac, le jour où j’ai croisé des personnes qui ont insisté sur le meilleur de moi-même, qui m’ont encouragée, qui m’ont tendue la main.

Ouvrez vos yeux et vos oreilles,  soyez attentif aux personnes qui voient le meilleur en vous, et évitez les personnes qui vous encouragent à penser que vous n’êtes pas capable.

Entourez-vous de personnes bienveillantes et encourageantes, ce sont vos amis d’aujourd’hui et de demain, les complices de votre réussite.

 

 

Comprendre, digérer, laisser le passé

Prendre le temps d’analyser ce qui a pu vous conduire à manquer de confiance me parait essentiel. Pour ma part je n’ai pas eu le choix, car mon manque de confiance avait décidé un beau matin, sans prévenir, de s’exprimer à travers un urticaire géant, mon corps en était recouvert. J’ai alors eu la chance de croiser “Jacques”, praticien en décodage biologique des maladies (une méthode imaginée par Christian Flèche)

Apprends à écrire tes blessures dans le sable et à graver tes joies dans la pierre

Il m’a accompagné dans le décodage de ces blocages et des origines de mon manque de confiance.  J’ai appris à les identifier, à les accepter, à les digérer, à ne plus culpabiliser et à pardonner (enfin j’y travaille tous les jours). J’étais désormais seule responsable de ce que je voulais devenir (et sans urticaire).

Il ne me restait donc plus qu’à :

Reprendre les commandes de ma vie !

Changer le regard que l’on porte sur soi

Reprendre les commandes de sa vie, pas si simple, car qui suis-je au fond ? De quoi suis-je véritablement capable ? jusqu’où vais-je être capable d’aller ? Agir et se diriger en toute confiance sans se connaître, c’est comme essayer de conduire une voiture dotée des dernières technologies sans avoir reçu aucune explication. Quel dommage, on pourra conduire certes mais on ne profitera pas du meilleur.

On ne peut prendre les commandes de sa vie qu’en commençant par chercher à mieux se connaître pour pouvoir enfin prendre les risques dont on se sentira capable.

A cette étape, faites-vous aider ! vos amis auront très certainement les meilleures définitions de vous-même à vous offrir. Parce que vous disposez de tellement de talents que les autres n’ont pas, cessez de vous fixer sur vos défauts ou faites-en  des atouts en les exprimant au positif. Apprenez à transformer les pensées négatives qui vous concernent en pensées positives.

Prendre conscience de vos atouts c’est la garantie de booster votre confiance

Agir

La confiance se gagne à force de réussites face à soi-même et pour soi-même avant tout.

Commencez par faire le nécessaire, puis ce qu’il est possible de faire et vous réaliserez l’impossible sans vous en apercevoir

Il est question maintenant de restaurer votre sécurité intérieure et de booster vos capacités à oser !

On sait tous très bien ce que l’on se sent incapables de faire. Aussi, faites des paris avec vous-même.

Fixez-vous des défis à relever, lancez-vous dans des situations où vous devez vous dépasser.

Passez tout d’abord à l’action pour de petites choses, qui vous semblent insignifiantes mais qui vont vous procurer un sentiment de plaisir lié à votre réussite. Ce sentiment est l’essence de votre moteur à confiance. Plus vous l’alimentez, plus il vous conduira loin. Commencez par de petits défis personnels, c’est aussi vous protéger contre un sentiment de frustration face à l’échec, un sentiment désagréable qui casse le moteur de la confiance en soi au démarrage. Il faut absolument éviter un mauvais démarrage !

Pratiquez l’auto-suggestion : Je peux le faire ! je suis capable ! 

Quelques défis personnels à titre d’exemples  : Casser l’idée que je ne suis pas manuelle en me défiant en cuisine ou en apprenant la couture ou en me lançant dans la sculpture…Me rapprocher de mes enfants en les accompagnant sur une activité où j’ai habituellement peur d’être si nulle… Organiser une soirée en toute décontraction sans avoir la crainte de ne pas assurer car après tout être ensemble c’est déjà bien non ?…  Devenir une accro à la gym alors que l’on m’avait laissé croire que je resterai éternellement la petite blonde enrobée qui fait rire ses camarades en EPS…Passer entre les deux barrières, sans poser le pied à terre à vélo,  parce que si Monsieur et Mademoiselle y arrivent, ya pas de raison..Dire non à quelqu’un parce que vous n’avez aucun plaisir à faire ce qu’il vous demande et que vous en avez assez de faire les choses en dépit de vous…Exprimer vos idées, vos gouts, vos pensées lors d’une réunion parce que votre point de vue aussi est intéressant….Conduire Monsieur à l’aéroport de bon matin malgré la crainte de se perdre au milieu de toutes ces routes….

Ne remettez pas à plus tard ce qui contribuera à améliorer votre confiance, devenez votre meilleur ami ne restez pas votre pire ennemi. Vous seul savez comment vous dépasser, où sont ces blocages que vous vous êtes posés.

Il ne faut pas remettre au lendemain ce qui peut vous aider maintenant et pour longtemps !

La réalité

Aujourd’hui, rassurez-vous, je reste malgré tout la première à me cacher, à jouer à la femme invisible quand je dois répondre à l’appel de la confiance mais je m’améliore, je me fais violence (on efface pas facilement des habitudes ancrées depuis l’enfance).

Surtout, mon manque de confiance me fait faire des choses extraordinaires et révèle le meilleur de moi-même, il en sera de même pour vous si vous vous y mettez et c’est en tous les cas ce que je vous souhaite !

Et si finalement avoir confiance en soi c’était :

“Avoir le sentiment que l’on peut compter sur soi-même en toutes circonstances”

 

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  

No Comments


Leave a Reply

Your email address will not be published Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jkreativ

Created By Jegtheme

image-12