Mieux vous connaître en repérant vos croyances, vos certitudes

Mieux vous connaître en repérant vos croyances, vos certitudes

by catherine-anazao, 6 juillet 2016

Mieux vous connaître en repérant vos croyances, vos certitudes

Pourquoi faire le point sur vos certitudes ?

Parce que cela participe amplement à la connaissance de vous-même.  Vous ne pouvez pas imaginer à quel point vos croyances vous dirigent, et je vous propose de le découvrir dans cet article.

Ce que vous êtes, ce que vous faites repose sur vos croyances.

Vous vous croyez libre de vos actes et de vos pensées ? vous êtes le plus souvent guidé par des croyances qui vous empêchent de voir le monde tel qu’il est vraiment, d’analyser les situations de la vie avec objectivité.

Mais je vous rassure, c’est totalement humain car vos croyances font partie intégrante de votre construction.

Je vous propose ainsi de prendre conscience de vos croyances pour :

Vous sentir libre

Agir avec philosophie, recul, objectivité, enthousiasme et optimisme

Apprendre une partie de votre histoire, en prendre conscience et la déposer au bord du chemin de votre vie pour avancer selon vos choix, selon votre personnalité

Joli programme qu’en dites-vous ?

Une croyance, Késako ?

Une croyance est une certitude, une idée, une affirmation personnelle qui influence vos ressentis, vos attitudes, vos choix, vos réactions. Elle vous dirige insidieusement. Ainsi, elle réduit votre perception et votre sens de l’analyse à un fait, que vous remettez difficilement en cause, tellement la croyance est ancrée en vous comme étant pure vérité.

C’est un filtre qui déforme la réalité et influence votre interprétation du monde.

La plupart de nos croyances ne nous appartiennent pas vraiment.

Transmises de génération en génération, l’origine de vos croyances est familiale ou sociale.

Acquises pendant votre éducation, votre enfance le plus souvent, au fil de vos expériences passées, par l’influence des médias, par la science, l’histoire, la religion, la culture…. elles dont le fruit de ce que nous disent les autres et lorsqu’on est enfant, on fait toute confiance aux dires des adultes, c’est donc à cette période que leur intégration est la plus grande.

Elles nous ont été transmises par  nos parents, nos professeurs, nos relations, nos collègues de bureau, notre environnement social proche.

Et puis elles se sont fondées aussi sur des conclusions que nous avons tirées de nos expériences vécues.

Le choix de la facilité

Il est plus simple d’expliquer les choses par une croyance que de passer du temps à réfléchir, analyser, agir, réagir n’est-ce pas ?

Nous aimons la facilité, faire des efforts nous est difficile, ainsi la croyance prend facilement le contrôle sur vos pensées et sur vos actions car elle est la facilité même !

A chaque évènement, annonce, information, situation sa croyance, sa petite case, c’est tellement plus simple ! mais pas pour les personnes qui aiment leur liberté car les croyances peuvent nous emprisonner dans des petites cases justement.

Les options offertes par nos croyances, quand elles sont limitantes, peuvent se révéler peu épanouissantes finalement, qu’en dites-vous ?

Comment savoir si vos croyances vous encouragent ou vous freinent ?

Vous demander si vos croyances sont vraies ou fausses n’est pas utile, l’important est de savoir si elles vous servent ou vous nuisent. Car il est reconnu que vos croyances vous encouragent ou vous limitent.

Une croyance ressource, positive,  vous donnera des ailes, en vous faisant rayonner d’optimisme alors qu’à l’inverse une croyance limitante vous bloquera, vous frustrera, fera de vous une personne fermée et pessimiste.

Comment savoir si elles se comportent comme des alliés, des atouts ou des véritables armes de destruction ?

En identifiant cette croyance pour la rattacher ensuite  à un sentiment, une émotion. Vous procure t-elle un sentiment de bien-être ou au contraire vous met-elle mal à l’aise ?

Vos croyances à l’œuvre…allez-vous leur laisser le pouvoir ?

Une croyance agit telle une prophétie.

Elle vous fera tout faire pour démontrer qu’elle est vérité, dès lors vous n’êtes pas maître de vos pensées et de vos choix puisqu’ils sont influencés par la volonté de vous prouver que vous avez raison de croire en votre vérité. Vos croyances vont donc déterminer vos capacités à combler vos besoins, vos désirs et à atteindre vos objectifs.

Et ce n’est pas tout, car vos  croyances influencent vos attirances sociales, ainsi vous serez toujours plus à l’aise près des personnes, des groupes, des mouvements qui partagent vos croyances.

Choisir les croyances qui vont vous guider, c’est vous assurer le meilleur !

 

Des exemples de croyances  positives et  de croyances limitantes

Positives, ressources, encourageantes :

Quand on veut on peut

J’ai tous les atouts pour y arriver

Le monde actuel est plein d’opportunité et tout est possible

Un bienfait n’est jamais perdu

On peut commencer à tout age, il n’y a pas d’age pour commencer

L’habit ne fait pas le moine

Il y a un commencement à tout

Après la pluie, le beau temps

Un de perdu, dix de retrouvés

L’union fait la force

Avec de la volonté, je peux y arriver

Vous êtes les seuls responsables de votre vie

Échouer est une chance.

Faites toujours ce que vous aimez.

Ne faites pas les choses à moitié.

Seul compte le résultat.

A deux on réussit mieux.

L’important n’est pas la chute mais le rebond

Limitantes :

Le monde actuel est tellement dur

Il n’y a pas d’amour heureux

L’homme est un loup pour l’homme

Les femmes n’ont pas le sens de l’orientation

Si on n’a pas suivi la filière scientifique, on ne peut pas s’en sortir

S’occuper de soi est égoïste

Vouloir n’est pas bien, on ne dit pas je veux

Les hommes ne pleurent pas

Toutes les femmes sont … ou tous les hommes sont …
Tous les patrons sont …  ou tous les politiciens sont …
Je n’y arriverai jamais
A chaque fois, je me plante

Il ne faut jamais faire confiance à un inconnu

Si je veux réussir, je dois être le meilleur

C’est dangereux d’essayer quelque chose de nouveau

Je suis trop vieux pour apprendre quoi que ce soit

Je ne suis pas assez créatif pour réussir

Je n’ai pas le droit à l’erreur

Pour mériter ce que je vise, je dois souffrir

Ma réussite va tout changer, va me changer

Je suis trop timide pour rencontre quelqu’un

Le regard des autres et leur jugement est important

Je ne suis pas capable

Je suis comme je suis, trop tard pour changer

Je suis nul

Faut pas rêver !

La vie est dure

Je n’y arriverais jamais

Tout est plus dur pour moi

Les hommes préfèrent : les blondes, les brunes, les minces, les grandes, les petites, les rondes, les intelligentes…..

Les femmes préfèrent : les bruns, les blonds, les mecs sûrs d’eux, les musclés, les grands…

Personne ne m’aime

On ne peut pas tout avoir !

Pour qu’on m’aime, il faut que je sois : gentil, pas gentil, sexy, pas trop sexy, souriant, pas trop souriant, détaché, attaché, …

Je ne suis pas assez intelligent

Je suis trop timide

Je suis trop bavard

Je suis trop jeune, trop vieux

Il faut trimer dans la vie

Je n’ai pas de chance aux jeux

Pratique

Les croyances sont acquises certes mais elles ne sont pas indélébiles, vous avez heureusement le pouvoir de les changer !

Elles sont de votre responsabilité dès lors que vous en prenez conscience. Prendre conscience, accepter, critiquer, juger, remplacer, vous aidera à tout changer !

Vous venez de prendre conscience que vous n’êtes pas toute à fait libre de vos pensées, de vos attitudes, parfait car vous avez franchi  la première étape vers votre liberté et la maitrise de vous-même.

Comme vous pouvez bien l’imaginer,  entretenir vos croyances positives est une option profitable tout en limitant aussi voire en supprimant vos croyances négatives et limitantes.

  1. Prenez un papier et un crayon, posez-vous dans un lieu tranquille, seul ou avec des personnes avec qui vous êtes complice ou en famille et faites la liste de vos croyances, de vos habitudes de penser, de ces automatismes qui vous guident (en vous aidant si besoin de la liste ci-dessus). Surveillez vos paroles et vos pensées, repérez vos jugements, vos généralisations, notez tout ce qui ne vous semble relever d’aucun fait et qui peut être sujet à caution. Repérez les phrases comportant les mots tout, jamais, à chaque fois ou qui réduisent une catégorie à une idée, un fait. Derrière chaque avis se cache souvent une croyance.
  2. Classez vos croyances en croyances  limitantes et croyances positives
  3. Surlignez les croyances que vous souhaitez changer et notez les conséquences négatives qu’elles entrainent dans votre vie
  4. Pour ces croyances limitantes, trouvez-leur une affirmation contraire. A chaque fois que vous évoquez une croyance limitante, habituez-vous à la remplacer par son contraire. Exemple de contraires positifs : je ne suis pas trop vieux pour apprendre quelque chose de nouveau en respectant mon rythme. Je peux réussir avec les compétences dont je dispose. Si je rate, ce n’est pas grave, l’important c’est d’essayer et de faire de mon mieux. Je peux mettre en place ce qu’il faut pour obtenir ce que je veux sans souffrir forcément. Je ne suis pas que timide, je peux mettre en avant mes autres qualités pour prendre contact avec les autres.
  5. Mettez en pratique ces nouvelles pensées positives, chaque jour une nouvelle pensée qui viendra effacer sa version au négatif. Par exemple dites-vous que vous avez beaucoup de facilité de contact avec les autres et mettez en place des actions qui vont confirmer cette croyance positive. Provoquez le changement à votre rythme mais régulièrement.
  6. Habituez-vous aussi chaque jour à noter sur un carnet vos croyances, au fur et à mesure qu’elles s’expriment dans votre quotidien

Le changement est possible si vous le voulez sincèrement et si vous vous donnez les moyens de le faire aboutir en faisant régulièrement ces exercices.

L’idée étant de donner à votre mental la preuve qui confirme la nouvelle croyance pour qu’elle prenne naturellement place dans votre esprit.

 

 

 

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  

No Comments


Leave a Reply

Your email address will not be published Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jkreativ

Created By Jegtheme

image-12