Comment prendre de la hauteur face aux difficultés de votre vie

Comment prendre de la hauteur face aux difficultés de votre vie

Comment prendre de la hauteur face aux difficultés de votre vie

Sans difficulté,

dites-vous que votre vie n’aurait pas la même saveur,

parce qu’elles vous permettent non seulement d’évoluer

mais vous donnent aussi la capacité de percevoir

et d’apprécier vos moments de bonheur et vos succès.

Et la vie se charge de vous présenter

sans cesse autant de difficultés qu’il le faut pour vous donner autant de nouvelles opportunités de comprendre et de décider ce qui est bon pour vous.

C’est donc un passage obligé contre lequel il ne sert à rien de lutter.

Par contre,…

il est tout à fait possible de le vivre avec moins d’intensité,

de manière beaucoup plus constructive,

et ce, en activant certains de vos supers pouvoirs !

Pourtant,…

il existe méthode efficace pour surmonter ses difficultés sans trop d’égratignures.

Comment surfer au lieu de ramer sur la vague de vos difficultés ?

Vous concentrer sur votre  attitude  et vos pensées quand vous vous trouvez au creux de la vague est la solution idéale !

Pensez-vous que…

S’obstiner malgré l’évidence,

râler,

vous désoler,

subir sans réagir,

éprouver de la colère,

vous plaindre,

vous en prendre aux autres,

vous dire que ça n’arrive qu’à vous,

attendre que l’orage passe sans réagir pour vivre dans la crainte du prochain avis de tempête,

sont des attitudes constructives et épanouissantes ?

Parfois il est vrai

Qu’il vous est difficile de ne pas vous laisser dépasser par la force de la tempête.

Il y a tellement de situations face auxquelles…

Vous avez la sensation de ne rien pouvoir contrôler, de subir et pourtant…

Vous  avez la liberté d’adapter votre comportement pour faire front efficacement.

Un temps d’observation

Je vous suggère dans un premier temps…

D’observer la situation, vos émotions, vos attitudes, et surtout vos pensées.

Prenez ce temps de repérage car c’est une prise de conscience essentielle pour décider de réagir autrement.

Pourquoi changer son attitude quand on en a pas conscience ?

Prendre conscience que ce que vous faites

ou que ce que vous pensez, dans la difficulté,

ne vous aide pas et ne répond aucunement pas à vos besoins est un déclic à avoir pour décider de réagir.

C’est comme si vous réalisiez…

que vous ne réussirez jamais à affronter les plus hautes vagues, non parce que vous n’en avez pas les capacités mais parce que votre équipement est inadapté !

Dernièrement, j’ai annulé un projet professionnel qui me tenait vraiment à cœur.

Mais j’ai appris au fil du temps qu’il ne sert à rien de s’obstiner quand la mise en place d’un projet est marqué par une succession de complications, quand rien ne se fait facilement.

Non qu’il faille baisser les bras systématiquement mais en ce qui me concerne, c’est un signe qui ne trompe pas et il vaut mieux renoncer car je pourrais choisir d’aller malgré tout au bout de ce projet mais au final je serai déçue.

Par contre, si je ne m’obstine pas, je découvrirai assez rapidement que la solution était ailleurs et probablement bien meilleure que l’option que j’avais retenue initialement….

Observer et tirer des leçons de nos difficultés passées…

ou en cours est un moyen  de faire face efficacement et concrètement aux difficultés suivantes ou de s’épargner de nouvelles complications.

Il y a en chacun de nous une petite voix intérieure…

qui sait nous guider parce qu’elle apprend des fois précédentes pour mettre en place des signaux internes de bien être ou d’inconfort auxquels il vous faut apprendre à être ouverts.

Le temps de l’analyse pour adopter une nouvelle philosophie

Après ce temps d’observation,…

vient le temps de l’analyse de vos pensées.

Vos pensées sont les moteurs de vos actions et de vos décisions. Aussi, si elles sont négatives, pessimistes, inadaptées à la situation, elles vous entraineront sur le mauvais chemin, celui de la complication.

Vous obstiner ou lâcher prise ?

Le plus souvent il faut commencer par…

lâcher prise et accepter la situation au lieu de chercher à lui faire face.

Se placer  en position d’observateur plutôt que dans celle d’acteur peut changer bien des choses dans votre manière d’aborder nos difficultés.

J’ai eu l’occasion de vivre ce constat suite à une hospitalisation et une intervention qui m’a obligée à rester immobilisée dans une chambre que je devais partager avec une personne âgée qui n’avait absolument pas l’intention de changer ses habitudes pour respecter mon besoin de calme et surtout d’intimité.

Bref, j’étais dans une grande souffrance, d’une part parce que je ne m’attendais pas à l’option choisie pendant mon intervention, ensuite parce que je m’en voulais d’avoir cru que j’allais sortir très vite alors que j’étais bloquée sur ce lit sans pouvoir faire tout ce qui m’attendait à la maison, enfin parce que cette personne m’ignorait totalement.

J’étais triste, en colère et en souffrance physique.

J’ai alors admis, que malgré tous les livres que j’avais pu lire jusque là, toutes ces méthodes que l’on peut conseiller et bien il y a des moments où il ne sert à rien de vouloir avoir la maitrise.

La seule maitrise étant de lâcher prise et d’accepter….parce que tout a un sens.

En acceptant, une nouvelle faculté nous est offerte, celle de savoir apprécier chaque rayons de soleil de la journée, une capacité de voir en chaque petit cadeau de la vie un bonheur.

Apprendre à voir le soleil là où l’ombre est trop présente

Apprendre à aller chercher…

ses rayons de soleil et s’attacher aux petits bonheurs de la/sa vie n’est une faculté qui s’apprend et se travaille comme un muscle.

Développer

votre sens de l’observation, votre écoute pour avoir la capacité d’attraper toutes ces petites choses qui vont illuminer des moments de votre vie et remplir votre réservoir d’optimisme c’est pouvoir  affronter vos difficultés avec une énergie positive efficace.

Devenir Maitre en l’art de « faire avec » !

Vous attachez à

mettre de la confiance, une attitude positive, là où vous placiez de la peur, de la rancune, du ressentiment, de la haine, de la colère, c’est vous assurer de traverser la tempête avec une armure de plomb.

Et si c’était la fin

Demandez-vous aussi si

il n’y avait pas de lendemain comment vous assurer de n’avoir aucun regret.

Prendre de la hauteur face aux difficultés

Apprenez à…

regarder les choses sous un autre angle, votre situation peut changer  du tout au tout selon l’endroit où vous vous placez pour l’observer

Demandez-vous si …

vos difficultés sont  si terribles, simplement en regardant autour de vous, en apprenant à relativiser face aux difficultés vécues par autrui, parfois tellement plus pesantes et douloureuses.

C’est un électrochoc très efficace pour les personnes qui, comme moi, ressentent la souffrance d’autrui avec une grande intensité.

Prendre le temps de regarder la souffrance qui nous entoure permet de ne pas se concentrer sur son propre sort, de dédramatiser, de se dire que ce que l’on traverse n’est rien et qu’il serait finalement malvenu de s’apitoyer ainsi sur son sort.

Cela me conduit le plus souvent à tendre la main et à agir pour les autres plutôt que de rester enfermée dans mes propres soucis.

Se dire que vous faites de votre mieux et vous y tenir !

Quelles que soient les circonstances de la vie,

….c’est vivre intensément son existence.

C’est un accord important à passer avec vous-même car il vous permettra de vivre avec moins de fatalisme les échecs de votre vie (que je qualifierai plutôt d’expériences).

Quoique vous fassiez,

faites toujours de votre mieux, cela permet aussi de prendre du recul face aux résultats de vos actions, de les vivre de manière plus constructive.

Chaque fois que mes enfants doivent passer un concours, une épreuve, une interro, je leur rappelle que s’ils font de leur mieux, quel que soit le résultat, ils n’auront rien à se reprocher et ce sera déjà beaucoup, parce qu’ils auront tout fait pour le réussir.

Après tout, ils n’ont aucune maitrise sur les circonstances extérieures. Pour moi, les résultats sont rarement le reflet du travail engagé, c’est une loterie et on n’a pas toujours le ticket gagnant mais avoir l’attitude gagnante donne en général envie d’avancer, de rebondir plutôt que de se morfondre.

Les phrases magiques

Pour traverser les difficultés de ma vie, voici les phrases qui décuplent mes supers pouvoirs :

1-Après la pluie vient toujours le soleil/Derrière les nuages il y a toujours le soleil/Au dessous des nuages le ciel est toujours bleu/Lorsque le soleil se couchent viennent les étoiles

2-Chaque chose en son temps

3-Quoiqu’il arrive j’aurai fait de mon mieux

4-Tout a un sens, tout a sa raison

S’attacher au fait que tout évènement a une signification. A chaque fois que je me suis éloignée de cette pensée, elle s’est imposée à moi comme une évidence.

Ne dit-on pas qu’il est important d’apprendre de chaque expérience et que chaque difficulté nous rend plus fort ?

Par exemple, être dépité de rater son bus et finalement en prendre un autre qui ne sera pas coincé dans le bouchon du précédent car il empruntera un autre trajet.

Ou bien repasser un examen ce qui peut paraitre être une perte de temps et d’énergie, mais finalement réussir bien mieux car ce nouveau sujet convient mieux que le précédent.

Ou encore, prévoir de nombreuses activités extérieures mais rester coincé à la maison quand la voiture tombe en panne et finalement en profiter pour avancer sur un tas de choses laissés en suspens et revoir ses priorités.

Penser que tout a un sens, c’est avoir la capacité de trouver un sens aux évènements, aux contrariétés, une façon de prendre du recul, d’accepter, de vivre les difficultés avec une attitude optimiste.

5-Quand quelque chose ne fonctionne pas c’est qu’il y aura quelque chose de plus adapté et de mieux probablement à autre moment.

6-Sans difficulté le succès, le bonheur n’auraient pas la même saveur

7-Au milieu de la difficulté se trouve l’opportunité (Einstein)

 

Pourquoi ne pas voir finalement dans vos malheurs une lueur de bonheur ?

“Une difficulté n’en est plus une à partir du moment où vous en souriez, où vous l’affrontez”

Baden Powell

Cap de sourire et d’affronter ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui suis-je ?

Catherine, Cat, Cathy…

Les personnes que je croise me demandent …

Qu’est-ce qui m’a amené à ce cheminement personnel,

fait de renoncements, de résilience, d’amour de la liberté d’être, de capacités particulières …

En savoir plus