Les 8 actions clefs pour savoir vous affirmer

by catherine-anazao, 19 mai 2017

Les 8 actions clefs pour savoir vous affirmer

Savoir s’affirmer – Comment y parvenir ?

L’art de s’affirmer c’est l’art de savoir exprimer ses envies, ses besoins, ses limites, ses sentiments, ses opinions dans le respect de l’autre, avec justesse et talent pourrions-nous dire !

Ainsi, le pouvoir de s’affirmer n’est pas livré à la naissance, il s’acquiert pendant notre enfance puis évoluera au fil de votre vie.

C’est un savoir, un pouvoir, qui n’est donc pas figé.

Aussi, je vous propose ici les astuces pour le pratiquer au quotidien et ressentir à quel point le maitriser est bénéfique.

Le point de départ : Comprendre pour pouvoir agir efficacement

      1- Savoir ce qui est bon pour soi

S’affirmer c’est défendre vos besoins, ces besoins qui contribuent à votre équilibre, qui vous sont essentiels. Ceux qui vous permettent de dire “je sais que c’est bon pour moi ”

Insatisfaits, vos besoins participent largement à vos réactions, à vos émotions,  votre mal-être.

Par exemple, dans votre activité, vous pouvez vous sentir agacé, contrarié…vos besoins de reconnaissance, de respect seraient-ils en cause ?

C’est en vous affirmant que vous allez exprimer vos besoins et en favoriser la réalisation.

Plus vous apprendrez à identifier vos besoins et à les faire respecter au quotidien,  moins vous prendrez le risque de perdre le contrôle et de laisser parler vos émotions.

Vous éviterez ainsi de juger, de faire des reproches, de vous mettre en colère…

Aussi, par votre affirmation, les personnes qui vous côtoient seront en confiance parce que vous aurez posé “votre jeu sur la table” et qu’elles n’auront aucune raison d’être sur la défensive, ou de se méfier bien au contraire.

     2- Avoir conscience de vos valeurs

Au delà de vos besoins fondamentaux vous avancez selon un code de conduite, selon une règle morale, selon des principes qui sont vos valeurs.

Vous ne pourrez envisager de vous affirmer si vous n’avez pas clairement conscience de ce qui vous anime.

Je ne sais pas s’il vous est déjà arrivé de manifester pour la défense d’une cause mais c’est parce que cette cause était en résonance avec vos valeurs que vous vous êtes engagé. Vos valeurs sont de véritables moteurs qui impulsent nos actions, et donnent un sens à votre affirmation. Vos valeurs rendent votre affirmation légitime, juste et cohérente.

Pour connaître vos valeurs, et ainsi faciliter votre affirmation, demandez-vous ce que vous ne supportez pas dans le comportement des autres (c’est à dire les valeurs qu’ils bafouent et qui vous sont essentielles) ou ce que vous attendez comme principe de vie chez l’autre. Ce sont ces éléments qui vous permettent de dire “on se ressemble, je l’aime bien, il a l’air de penser comme moi” parce qu’en fait il s’appuie sur les mêmes règles morales.

Connaître vos valeurs, c’est pouvoir affirmer vos limites,  votre ligne de conduite en toute circonstance, avec aisance et conviction

Des petits pas pour exister

S’affirmer est un véritable savoir-faire, qui, appliqué au quotidien, vous permettra d’avoir le sentiment d’exister, d’être compris et considéré comme une personne à part entière.

La méthode idéale repose sur le respect d’un code de conduite, sur des petits pas réguliers et permanents qui vous permettront d’accéder sans blesser l’autre à la sensation d’être en phase avec vous-même et d’être honnête vis à vis de votre entourage.

Voici donc ces petits pas que je vous encourage à mettre en place après avoir défini au préalable vos besoins et vos valeurs :

3-Changer de regard sur vos peurs

Ne pas s’affirmer c’est le plus souvent se laisser paralyser par la peur d’être jugé, remarqué, critiqué, de mal faire, de ne pas être respecté, de blesser, de déranger, d’exister.

Il arrive que vos peurs puissent cacher des angoisses installées dans le passé, dans votre enfance en particulier. Pouvoir s’affirmer c’est parfois accepter de faire un travail sur son passé avec un professionnel compétent.

Autrement, pourquoi ne pas essayer de voir vos peurs comme des alertes ? comme des invitations à l’action plutôt que des excuses faciles pour vous dérober ?

Imaginez à chaque fois que vous vous sentez paralysé, que votre peur est en fait l’occasion unique de vous dépasser, un rendez-vous précieux avec vous-même. Focalisez votre attention sur les conséquences positives de vos actions, évitez systématiquement de vous attacher aux résultats négatifs que vous pourriez avoir en agissant.

4-Ne pas culpabiliser

Ce n’est pas parce que vous allez affirmer vos besoins et vos valeurs et les faire respecter que vous serez égoïste, bien au contraire. Car s’affirmer avec méthode et justesse c’est être franc et honnête avec soi-même et avec les autres.

Il vous sera impossible de satisfaire tout le monde, ne vous sentez pas coupable de ne pouvoir satisfaire les désirs que les autres projettent sur vous.  Car s’affirmer c’est aussi accepter d’être différent, unique, et de ne pas plaire à tout le monde. On dit d’ailleurs que plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui ! hors ce n’est pas ce que vous souhaitez je pense ?

On dit aussi qu’il vaut mieux être détesté pour ce que l’on est, qu’aimé pour ce que l’on est pas ! Les choses sont tellement plus vivables ainsi, ne croyez-vous pas ? Choisir de faire semblant en permanence est frustrant et épuisant, on vit avec la peur d’être démasqué et dans la retenue permanente…c’est donc risqué finalement ?

5-Se détacher du regard de l’autre et de son jugement

Si vous êtes très attaché au regard des autres et à leur jugement, vous affirmer peut vous sembler insurmontable car forcément vous allez avoir le sentiment de tout faire pour que le regard de votre entourage soit braqué sur vous.

Il est impossible que le monde passe son temps à vous regarder, chaque personne est avant tout préoccupée par ses propres affaires, par sa vie. Avez-vous le temps et l’envie de regarder sans cesse les autres ? Certainement pas je pense….alors pourquoi les autres passeraient leur temps à vous observer ? Rassurez-vous ! les journées sont bien trop courtes et les emplois du temps de chacun bien trop chargés pour que vous soyez au cœur de l’attention de tous ceux qui vous croisent.

Si il arrivait à quelqu’un de vous juger et de vous blesser, ce serait par maladresse . Nos jugements ne sont en effet que  le reflet d’une problématique personnelle que l’on n’évite en la renvoyant sur l’autre, c’est en fait un appel à l’aide, comme si l’autre vous pinçait subitement, juste pour que vous puissiez le remarquer. Des mots pour exprimer des maux ! C’est tout ce qu’il y a à comprendre dans les jugements que vous pourriez recevoir.

6-Changer vos habitudes

Il y a des actions, des verbes qui vont de pair avec s’affirmer comme décider, refuser, accepter, prendre des initiatives, savoir changer d’avis, prendre positio-

– Ainsi, au lieu de vous dérober  quand on aura la courtoisie de vous considérerAcceptez ou refusez

La pratique du oui ou du non est la base de l’affirmation de soi

Sachez reconnaître que l’autre a raison de vous demander de le faire et prenez-vous au jeu.

Qu’avez-vous ressenti la dernière fois qu’une personne ne vous a pas clairement répondu quand vous avez naturellement pris soin de considérer que son avis avait de l’importance pour elle ?

Acceptez ou refusez ce qui vous semble être en résonance avec vos besoins, vos envies, vos droits en vous efforçant de respecter l’autre. Cherchez à respecter vos désirs dans un premier temps et quand vous y parviendrez librement alors vous pourrez trouver un juste milieu et de temps à autre faire plaisir aux autres aussi ;

En effet, si vous êtes comme moi, vous aurez besoin de pouvoir continuer à faire plaisir aux autres. Il est donc essentiel de ne pas saper vos efforts à vous réconcilier avec vous-même en négligeant ce besoin. Sachez qu’il vous sera malgré tout nécessaire de le mettre de côté le temps d’avoir appris à reprendre les commandes de vos décisions.

– Au lieu d’attendre, de vous effacer en permanence, de vous calquer sur les volontés des autres – Prenez des initiatives

Si vous laissez toujours les autres organiser, décider, imaginer à votre place ce n’est pas la solution idéale pour qu’ils connaissent vos capacités, vos envies, vos talents, ne croyez-vous pas ?

– Au lieu de fuir, de bafouiller – Prenez position, donnez votre avis

Donnez votre opinion le plus souvent possible de manière sincère, sans violence.

Il est habituel de voir des personnes qui n’ont pas l’habitude de donner leur opinion par peur du rejet ou du jugement des autres le faire avec maladresse, avec violence parfois. Les émotions parlent à leur place dans ce cas. Prendre l’habitude de donner son opinion petit à petit, en commençant au milieu de personnes avec lesquelles on se sent bien est le gage de la mise en place d’une affirmation de soi juste et raisonnée.

– Au lieu de rester spectateur – Devenez acteur du scénario que vous vivez

Vous ne pouvez espérer un rôle dans la pièce de votre vie si vous ne montrez pas vos talents d’acteur ! Il est essentiel de ne pas passer votre temps à regarder le spectacle mais à y prendre part à un moment donné si vous souhaitez que l’on vous considère un minimum.

– Au lieu d’acquiescer tout le temps – Sachez changez d’avis !

Il est difficile de changer d’avis pour les personnes qui sont paralysées par la peur de déranger l’autre. Mais l’erreur est humaine et on a tous le droit d’avoir une seconde chance non ?

Ce n’est pas rendre service aux autres que de rendre leur quotidien aussi paisible que possible, elles finiront par s’ennuyer ou par stagner.

Si par hasard, le fait de changer d’avis vous vaut une remarque ou un changement d’attitude de la part de la personne que vous avez en face de vous, sachez que ce n’est pas votre changement d’avis qui en est à l’origine. Le fait d’avoir changer d’avis était l’occasion rêvée pour cette personne de vous faire ressentir son mal-être, c’était simplement la bonne excuse ! Cela ne veut pas dire pour autant que vous devez vous empêcher de changer d’avis, ben au contraire….

Christophe André suggère de faire des demandes dont on imagine qu’elles dérangent l’autre, comme de changer de choix dans une boutique après avoir demandé des conseils à la vendeuse, au moment de payer….

7-Pratiquez l’auto-suggestion en vous vous répétant :

“J’ai autant de valeur que les autres ”

“M’affirmer c’est faire preuve de sincérité, d’honnêteté envers moi-même et envers les autres ”

“Je ne peux pas plaire à tout le monde et c’est normal, plaire à tout le monde c’est plaire à n’importe qui ”

 

À défaut de parvenir à s’affirmer, nous risquons de développer un sentiment de frustration ouvrant la voie aux maladies psychosomatiques : maux de dos, migraines, troubles du sommeil voire dépression…” Michèle Freud

 

8-Osez exister simplement

Soyez vous-mêmes, toutes les autres personnalités sont déjà prises !

Et oui vous êtes unique, et pourtant vous voudriez faire comme tout le monde ou comme on vous demande de faire, sans laisser libre court à ce que vous avez de plus précieux, l’expression de votre personnalité ?

Apprenez à vous connaître, à vous aimer, à vous offrir un beau rôle dans le spectacle de votre vie

Faire la démarche de mieux se connaître c’est se donner les moyens de s’affirmer naturellement, sans hésitation.

 

 

 

Je vous invite à télécharger gratuitement ce guide en ligne pour vous y aider.

Ou à découvrir  l’analyse de personnalité d’anazao peut vous aider à mieux vous connaître et à vous affirmer, à vivre dans le respect de votre personnalité et de vos besoins : Pour en savoir plus

 

 

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  

Jkreativ

Created By Jegtheme

image-12