Prolonger le bénéfice des vacances

Prolonger le bénéfice des vacances

Prolonger le bénéfice de vos vacances

Reprise, vous avez dit reprise ?

Oui vous savez cet évènement qui permet d’apprécier les périodes de détente et de lâcher prise….

Après avoir cédé aux 10 commandements de l’été ,  la reprise a sonné et avec elle, on a toujours la sensation que les bonnes résolutions, les bienfaits du rythme de l’été se sont envolés et pourtant l’été n’est pas fini ?

Il est certain que si l’on aborde la reprise en ce disant la galère reprend, dur dur, c’est la fin, le stress, le TRAVAIL…rien ne va tourner rond et la reprise sera une cata au final !

Ne vous laissez pas découragé par la pile de papiers à trier,

ni par le monticule de linge à laver, ni par les affaires à ranger,

ni par toutes les corvées qui vous rappellent trop vite à leur bon souvenir,

ni par un patron angoissé,

ni par ces dossiers que vous avez cru envolés en votre absence !

POSITIVEZ au maximum, prenez-le du bon côté sans vous mettre la pression !

Stresser ne sert à rien...

 

1- Dites-vous plutôt :

“Toutes les bonnes choses ont une fin et c’est ce qui permet d’apprécier les suivantes n’est-ce pas” ?

Il y aura des prochaines fois, d’ailleurs pourquoi ne pas commencer à  les imaginer ?

“Vous avez pu décrocher quelques temps alors que pour d’autres ce n’est pas le cas”

Ou encore…

“La rentrée est forcément une grande surprise avec ses bons moments et de grandes retrouvailles, c’est un temps de partage de jolis souvenirs, c’est un temps pour envisager aussi de nouveaux projets communs” ;

 

3- Faire une pause, c’est bien, mais retrouver son petit cocon, ses habitudes, et se poser  c’est bien aussi….

Les bons moments ne méritent pas d’être gâchés par les petites choses qu’il ne sert à rien de fuir ;

Reprenez vos obligations sans panique, avec méthode et surtout en sachant prendre un peu de recul parce que votre corps lui, est toujours en mode estival.

Allez-y Mollo !

Vous passez d’une période de liberté à un retour aux contraintes, ce qui demande un temps d’adaptation et d’acceptation.

Levez-vous plus tôt s’il le faut pour prendre le temps de petit déjeuner et démarrer la journée avec une sensation de douceur.

 

4- Vous avez tout intérêt à profiter de cette période

En continuant à voir vos amis, en provoquant les repas en extérieur, les apéros dans un parc…les heures sup’ ce sera pour plus tard !

Il faut apprendre à vivre au rythme des saisons !

Pas plus tard que la semaine dernière j’ai improvisé une ballade à vélo en soirée avec le repas dans les sacoches et un retour à la nuit tombée à la fraiche, quel délice…

 

5- N’hésitez pas à raviver les souvenirs

De ce moment détente de l’année par les sons, les saveurs, les odeurs qui l’ont accompagné. Rien de tel que de se faire une playlist de l’été à se repasser sans modération ! ou encore de se mijoter de petites choses qui sentent bon l’ambiance des vacances.

 

 

 

6- Soyez indulgent

Et fixez vous des objectifs atteignables. Travaillez avec méthode et recul, inutile de vous décourager dès le premier jour, rien n’est insurmontable pour qui sait viser des objectifs réalistes (qui tiennent compte de ce temps de réadaptation). Cela vous permettra de garder confiance en vous dès le début. C’est important de ne pas reprendre avec le sentiment d’être dépassé, largué, incapable…je préfère me dire que j’y suis arrivée jusque là alors j’y arriverai encore, pas vous ?

 

7- Hiérarchisez !

Pour vos mails par exemple triez les urgences, les choses qui sont passées, les choses qui peuvent attendre un peu, ce qui ne presse pas du tout…

La seule urgence qui compte c’est vous, rappelez-vous que nul n’est indispensable et qu’il faut savoir doser son investissement au travail.

Ne vous oubliez pas dans votre organisation, c’est essentiel, vous savez ces 5 minutes, cet outil magique, prenez-les !

Plus facile à dire qu’à faire, je sais bien mais pourtant c’est essentiel.

8- Ralentissez le rythme, évitez de retomber dans l’urgence et favorisez l’essentiel ; A force de sacrifier l’essentiel à l’urgence on finit par oublier l’urgence de l’essentiel (Edgar Morin). Une piste pour vos bonnes résolutions ?

9- Appliquez quelques nouvelles résolutions réalistes  afin de ne pas vous décourager et vous démotiver.

 

Collez sur votre frigo par exemple, enfin sur l’endroit que vous voyez régulièrement les mots

STOP, COOL, PRENDRE LE TEMPS, PAS D’URGENCE, PRENDRE SON BIEN EN URGENCE, VIVRE, PAS DE PANIQUE (un atelier  déco sympa en perspective !).

Des changements, de la nouveauté, un nouveau chapitre plein de surprises, les retrouvailles, un retour à la réalité pour pouvoir mieux repartir et vivre de nouvelles périodes détente, prendre soin de soi en passant chez le coiffeur par exemple e voilà les promesses possibles de ce temps de reprise !

Et avec le sourire  c’est toujours mieux !

Qu’en dites-vous ?

Quand le vie vous donne une centaine de raisons de pleurer montrez-lui que vous avez mille raisons de sourire !

Et cela produit tellement autour de soi !

 

Si vous décidiez de reprendre le travail en vous penchant sur vous-même, l’étude de personnalité est idéale pour vous aider dans cette démarche Mon analyse.

 

 

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de commentaire


Laisser une réponse

Your email address will not be published Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qui suis-je ?

Catherine, Cat, Cathy…

Les personnes que je croise me demandent …

Qu’est-ce qui m’a amené à ce cheminement personnel,

fait de renoncements, de résilience, d’amour de la liberté d’être, de capacités particulières …

En savoir plus