Pourquoi faut-il veiller à s’aimer soi-même ?

Pourquoi faut-il veiller à s’aimer soi-même ?

by catherine-anazao, 8 septembre 2017

Pourquoi faut-il veiller à s’aimer soi-même ?

Vous êtes certainement déjà partie en quête de l’épanouissement dans votre vie, dans votre couple, avec vos enfants,  dans vos amitiés et les conseils ne manquent pas en la matière mais ne seriez-vous pas passé à côté de l’essentiel ?

N’auriez-vous pas oublié de passer par la case départ ?

Avant de construire les murs d’une maison on commence par couler les fondations, les fondations de votre maison sont-elles assez solides ?

Ne devriez-vous pas commencer par faire une révision de votre réservoir intérieur ?

Car le point de départ de votre épanouissement, c’est vous-même.

“S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour éternelle”

écrivait Oscar Wilde

Vous reconnaissez-vous des forces, des qualités, une personnalité riche de ses particularités ? Ou avez-vous pris l’habitude de vous cacher derrière d’autres priorités ? Seriez-vous dominé par des pensées négatives à votre sujet ? Vous n’avez pas appris à vous aimer mieux encore,  vous avez appris à ne pas vous prêter attention ?

Refuser de passer par ce point de départ, c’est comme vouloir conduire une voiture sans moteur !

L’amour de soi est la base d’une vie heureuse, il ne s’agit pas de s’admirer loin de là mais de reconnaître sa valeur pour s’autoriser à exister et à s’épanouir dans le respect de son individualité. Quel serait le sens de la vie si nous naissions tous identiques ? Pour moi le sens de notre vie c’est de devenir le héros de sa vie !

 

“J’ai longtemps été guidée par de fausses affirmations, comme le fait qu’il n’était pas correct de prendre du temps pour soi, de chercher à se regarder, de chercher à se plaire, qu’il fallait avant tout se tourner vers les autres dans sa vie, que la vie n’avait de sens que pour ce que l’on faisait pour les autres, qu’il me fallait faire attention à mon poids pour être acceptée car la prise de poids était synonyme de rejet et de moqueries…Autant de préformatages qui marquent nos comportements adultes.

Puis j’ai appris, que mon équilibre dépendait d’une attention première, celle de m’aimer, de m’apprécier pour moi-même.”

Pourquoi s’aimer soi-même ?

Ne pas vous aimer c’est oublier de vous reposer sur une véritable force qui est en vous et vous laisser dominer par la fragilité, la crainte, l’indécision, le négativisme, l’influençabilité.

Parce que le fait de ne pas vous aimer vous fait attirer des personnes qui ont un pouvoir sur nous, vous êtes comme un aimant qui attire les personnes dominantes.

Ne pas vous aimer vous fait donner “trop”, dans l’espoir inconscient de recevoir, cela fausse donc les relations.

Ne pas vous aimer c’est laisser le pouvoir aux pensées négatives que vous allez refléter.

Ne pas vous aimer c’est prendre le risque de mettre de côté vos besoins, de vous éteindre pour obtenir l’approbation des autres et de vivre avec un sentiment permanent d’insatisfaction, de frustration.

Ne pas vous aimer c’est vous convaincre que vous ne le méritez pas et tout faire pour vous conforter dans cette idée. N’avez-vous jamais pensé que vous attirez peut-être ce que vous pensez ?

Il est tellement plus facile de relever tout ce qui va dans le sens de nos croyances profondes que l’inverse….

Se convaincre des bénéfices de s’aimer soi-même

S’aimer soi-même n’est pas une capacité innée, elle est le reflet de valeurs, d’une éducation, de nos rencontres, de nos expériences personnelles.

Pourtant, vous avez toujours le pouvoir de reprendre le contrôle, il suffit de le vouloir profondément, et pour le vouloir il faut se convaincre de l’intérêt que cela aura pour vous.

“La vie te traite tel que tu te traites toi-même”

Louise L. Hay

C’est une démarche qui répond à votre besoin d’équilibre personnel.

On peut dire que si vous ne vous sentez pas bien avec vous-même, si vous ne vous considérez  pas positivement, il sera difficile de construire votre bonheur.

S’aimer soi-même est une force, un moyen de dépasser  vos difficultés et d’attirer autour de vous des personnes qui se sentent en confiance. “Aime-toi et les autres t’aimeront”

Prenez le temps de réfléchir à ce que ce sentiment pourrait changer dans votre vie, c’est le moment de vous motiver à changer de direction !

Vous poser une série de questions pour vous motiver à faire ce choix :

1- L’un de mes amis ne s’apprécie pas à sa juste valeur. Inversez un instant la situation…Que lui diriez-vous ? que penseriez-vous  ?

2-A qui aimeriez-vous ressembler pour pouvoir vous aimer ? Qu’est-ce qui vous fait défaut par rapport à cette personne ? Pensez-vous que vous avez un talent qu’elle n’a pas par contre ? Une capacité à faire quelque chose qui semble lui faire défaut ?

3-Si  l’on devait vous écrire une déclaration d’amour, qu’aimeriez-vous y lire ?

4-Quel exemple ai-je envie de transmettre à mes enfants ?

5-Ne serait-ce pas avec vous-même que vous allez passer le plus de temps dans votre vie ? Autant que cela se passe au mieux, ne croyez-vous pas ?

Supporteriez-vous de passer vos journées aux côtés d’une personne que vous n’arrivez pas à apprécier ? Il y a des personnes comme ça, c’est plus fort que nous mais on ne peut pas être à leurs côtés sans que cela crée en nous des tensions, parce qu’elle ne sont pas en phase avec nos valeurs, qu’elle ne répondent pas à nos besoins…

Et bien il en est de même pour ce rapport à vous-même, quel impact croyez vous que le fait de partager vos journées avec vous-même, une personne que vous n’appréciez pas aura sur le long terme ?

6-Comment offrir ce que vous n’avez pas ? Pour être en capacité de donner de l’amour il faut d’abord veiller à remplir votre propre réservoir. Dans le cas contraire, votre amour risque d’être dans l’attente de quelque chose en retour et faussera la qualité de vos relations aux autres.

Quand s’aimer soi-même n’est pas une habitude

S’aimer soi-même c’est  apprendre à vous traiter comme un parent aimant traiterait son enfant.

Avez-vous l’impression que votre enfant intérieur a été encouragé à s’aimer lui-même ? Lui a t-on appris que c’est la condition  d’une vie équilibrée ?

L’amour pour soi-même c’est un regard positif sur soi-même. Quel a été le regard que vous avez reçu dans votre enfance ?

Si vous aimer n’est pas inné, si cela ne vous a pas été soufflé pendant votre éducation, ne vous en faites pas, rien n’est figé, cela s’apprend à tout age.

Laissez le passé derrière vous,  car vous êtes seul maintenant aux commandes de votre présent, c’est à vous seul de changer la donne. Il est facile de porter la responsabilité de ce que vous êtes sur les autres en permanence. Votre passé est en effet responsable en grande partie de la personne que vous êtes devenue mais sans lui vous n’auriez pas ces opportunités d’évolution personnelle.

Et si vous ne vous sentez pas capable de changer le fait de ne pas vous aimer, prenez simplement le temps à l’avenir d’observer les situations que vous vivez, les personnes que vous attirez à vos côtés, vos pensées….

Des croyances limitantes

Le premier pas pour vous aimer vous-même est de chasser de votre esprit toutes les fausses croyances qui vous limitent dans cette capacité à vous aimer. Pour les chasser il faut trouver leur affirmation contraire. Laure Zanella propose une méthode très efficace pour y parvenir.

Prenez cinq minutes au calme et listez toutes les croyances autour de votre corps, de votre image, de vos capacités, de votre caractère,  de l’amour de soi. Pour ensuite vous demander si elles ont tellement de sens ?

La plus fréquente est de croire que s’aimer soi-même est égoïste ou que c’est faire preuve d’égocentrisme. Non, l’amour de soi, n’est ni de l’égoïsme, ni du nombrilisme, ni de la prétention, mais l’indispensable condition pour être bien dans votre vie, vous faire aimer pour ce que vous êtes et pouvoir aimer les autres.

Croire que s’aimer n’est pas aisé est une autre croyance limitante fréquente.

Sur quelle fréquence émettent vos pensées ?

Ensuite, restez vigilent aux petites phrases négatives qui parasitent sans cesse les approches bienveillantes envers vous-même. Le négatif s’installe tellement plus facilement dans nos esprits que les pensées positives et bienveillantes envers soi-même.

Quels pensées négatives avez-vous sur vous-même ? Ou avez vous entendu sur vous-mêmes au point d’être devenues une vérité ?

Focus sur ce ce qui fonctionne dans votre vie

Remarquez-vous plus facilement vos échecs ou vos réussites ? Il est important de ne pas oublier de souligner vos réussites dans votre vie pour ne pas tomber dans un négativisme permanent.

Vous accepter et accepter le fait de ne pas être parfait

“Le plus grand secret du bonheur c’est d’être bien avec soi”

disait Fontenelle.

 

 

Faites une liste de vos qualités et réfléchissez-y tous les jours.

Essayez de trouver des choses positives à propos de vous que vous pouvez ajouter à votre liste régulièrement.

Au lieu de vous qualifiez, décrivez-vous par vos actions.

Vouloir être parfait c’est refuser votre individualité, vos richesses, votre originalité.

Autres astuces

Apprenez à bien vous entourer

Apprenez à prendre du temps pour vous-même pour remplir votre réservoir

Ne jamais sous estimer l’effet des compliments

Prenez soin de vous, apprenez à choisir ce qui est bon pour vous. Faites ce qui est important pour vous sentir bien dans votre corps et dans votre tête.

Observez-vous, regardez-vous dans un miroir plus souvent et apprenez à voir des éléments positifs

 

S’aimer soi-même c’est mieux se connaître, aussi l’analyse de soi est idéale pour vous aider dans cette démarche :  Mon analyse.

 

Si vous aimez, partagez...
  • 1
  •  
  •  
  •  

No Comments


Leave a Reply

Your email address will not be published Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jkreativ

Created By Jegtheme

image-12