Vivre une vie de couple épanouie en restant soi en 10 étapes

Vivre une vie de couple épanouie en restant soi en 10 étapes

On décide généralement de démarrer une relation parce qu’on apprécie chez l’autre..

Son identité, ses idées, ses centres d’intérêts (voire ses proches) et c’est réciproque en général !

Ainsi, il serait anormal de vouloir ensuite changer l’autre ou de ne pas rester soi.

Il y a quelques points sur lesquels il faut donc veiller

pour ne pas vivre la relation dans la souffrance mais dans le plaisir du partage…

 

Pouvoir chercher à se sentir soi dans la relation ?

La relation ne doit en aucun cas vous faire renoncer à l’expression de votre personnalité, à vos amitiés, à vos activités.

Seule une une relation toxique vous fera changer complètement vos habitudes et vous isolera.

Cependant, sachez qu’on ne reste jamais totalement soi dans la relation,

la relation nous fait devenir autre, parce que notre nature profonde reste intacte mais le couple nous font forcément évoluer.

Maintenant, il est essentiel que cette évolution se fasse de manière naturelle, qu’elle nous soit agréable, qu’elle ne soit pas subie.

L’amour est le dernier lieu où accepter que le regard de l’autre nous définisse, nous soutienne et nous change. Pas pour nous aliéner mais, au contraire, pour nous aider à aller au coeur de nous-même-

Psychologie Magasine

Que Mettez-vous derrière la volonté de rester soi ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce que cela  signifiait pour vous ?

Vous pourriez trouver des éléments de réponse en vous demandant….

“Quels sont les avantages du célibat à vos yeux

car au fond grand nombre d’entre vous voudraient le beurre, l’argent du beurre, et la crémière ! (je plaisante…)”

La vision actuelle de la vie de couple idéale serait semble t-il de pouvoir vivre et faire tout ce que l’on veut sans avoir besoin de considérer l’autre et de profiter de la vie de couple pour ses moments de partage au positif.

L’autre ne peut pas non plus être perçu comme un élément à qui l’on fait uniquement appel quand le besoin d’amour est trop fort !

Envisager de vivre avec l’autre mais ne pas avoir à tenir compte de sa présence, de ses émotions, de ses ressentis, de ses envies est mission impossible.

Ne pourrait-on pas imaginer…

Des espaces de liberté et des espaces de partage sans pour autant imposer à l’autre son envie de liberté et d’indépendance à tout prix ?

Voici quelques clefs pour y parvenir

1-Ne soyez pas dans l’attente mais dans le recevoir

Pour pouvoir rester soi dans la relation il ne faut rien attendre de l’autre.

L’autre n’est pas là pour répondre à vos besoins

Mais pour profiter comme vous de moments de partage et de la réalisation d’envies nées de la relation.

Aussi, la première attente la plus fréquente est que l’autre vous aime alors que vous êtes incapable de vous aimer vous-même.

Dès lors, il est très facile de tomber dans la dépendance affective qui vous fait faire et accepter n’importe quoi pour ne pas perdre l’autre.

Le second piège le plus fréquent

est d’idéaliser l’autre et d’attendre qu’il reste parfait.

Apprendre à rester réaliste permet d’éviter les déceptions ou les critiques répétées.

2-Aimez-vous

C’est la clef majeure pour rester soi dans la relation.

Si vous ne vous aimez pas vous prendrez le risque d’attirer à vous des personnes qui appuieront à leur manière sur ce manque.

Apprendre à s’aimer, savoir s’occuper de soi, avoir des occupations qui nous équilibrent, avoir développé un réseau social est essentiel avant d’envisager toute relation.

Dans le cas contraire, il y a un risque d’attendre de l’autre qu’il comble un manque d’amour.

Cette attente déséquilibre la relation.

Il vous faut à la fois apprendre la vie face à vous-même,

c’est à dire savoir apprécier ces instants de solitude avec vous-même

et avoir appris à développer vos talents et vos relations sociales.

Plus vous construirez une relation solide avec vous-même,

une relation équilibrée et épanouissante,

plus la relation avec l’autre reposera sur des bases saines et solides.

Par exemple, vous n’aurez pas peur de laisser l’autre libre de ses activités.

3- Exprimez vos besoins

Dès que vos émotions s’expriment,

comme la colère ou la tristesse, au lieu d’en vouloir à l’autre, d’exploser ou au contraire de tout garder pour vous,

demandez-vous quel pourrait être ce besoin qu’il n’a pas respecté chez vous ?

Le besoin de vous sentir utile, le besoin d’être considérée, le besoin d’attention, le besoin de sécurité, le besoin de liberté….

Une fois ce besoin identifié, il est important de l’exprimer à l’autre, de lui dire clairement qu’il vous a mis en colère ou au contraire déçu parce qu’en agissant comme il l’a fait il n’a pas respecté tel ou tel besoin essentiel à votre équilibre.

Vos besoins peuvent aussi cacher des peurs et de fausses croyances….

Apprenez à dire à l’autre quel besoin il ne respecte pas plutôt que de lui faire des reproches ou de laisser parler vos émotions, n’ayez pas peur de vous dévoiler.

4- Tenez compte de l’avis de l’autre

Être soi dans la relation c’est savoir exprimer ses envies, ses besoins mais aussi …

Savoir tenir compte de l’avis de l’autre, savoir l’écouter et l’entendre.

Il n’est pas question de renoncer sans cesse à soi mais de trouver un juste dosage entre soi et l’autre.

Cela signifie que forcément vous allez renoncer à quelques habitudes d’avant la relation.

Vous le ferez naturellement si vous savez qu’au final ce choix est source de nouvelles expériences plaisantes.

5- Mettez-vous moins la pression

Il n’est pas inhabituel de se mettre la pression sur l’avenir de la relation ou encore sur la notion d’engagement dans le couple.

Pourquoi ne pas profiter de ce que chaque jour vous offre sans vous demander si demain votre couple existera encore ?

Pourquoi ne pas vivre la relation comme une aventure dont le seul engagement serait le respect de l’autre ?

6- N’attendez pas que l’autre devine tout

On reproche souvent à l’autre de ne pas avoir fait ou dit des choses

En ayant imaginé qu’il aurait dû deviner !

Cette fausse croyance crée des situations de conflit et d’incompréhension.

Quelque soit la réaction de l’autre,

veillez à toujours dire ce que vous aimeriez qu’il ou elle fasse ou dise….

7- Ne pensez pas à la place de l’autre

C’est souvent l’erreur que l’on peut faire,

penser à la place de l’autre et agir en fonction de ce que l’on imagine qu’il pense ou pourrait penser.

Commencer par penser pour vous-même et par exprimer clairement vos idées et pensées à l’autre me semble essentiel.

Ne supposez pas non plus que vous connaissez très bien les sentiments et les avis de votre partenaire,

c’est très désagréable à vivre pour l’autre, cela sous entend une notion de pouvoir sur l’autre.

Vous connaissez-vous parfaitement vous-même ?

Alors comment imaginer connaître l’autre ?

8-Ne cherchez pas à changer l’autre

Demander à l’autre d’être différent c’est lui demander de renoncer à lui-même.

Être aimé c’est l’être pour ce que l’on est,

et non pour ce que l’on pourrait être ou faire.

N’escomptez pas changer l’autre,

admettez qu’il est autre et qu’il ne se pliera ni à vos souhaits ni à vos injonctions.

N’essayez pas d’apprendre à un cochon à chanter vous perdrez votre temps et cela agacera le cochon –

Anthony de Mello.

9- Communiquez !

Apprenez à vous exprimer et à écouter.

Ne laissez rien mijoter et fermenter à l’intérieur.

Il est essentiel de tout dire au moment où les choses se passent sans chercher à savoir qui a tort ou qui a raison.

L’important est de dire, quelles émotions la situation a provoqué chez vous et pourquoi.

L’autre n’est pas dans votre tête et est à mille lieux d’imaginer votre tsunami intérieur et les besoins qu’il doit veiller à respecter.

La communication peut sembler compliquée si vous n’avez pas appris dans votre jeunesse et dans vos relations intimes qu’il est possible de défendre son point de vue sans risquer de perdre l’amour de l’autre (parents, partenaires).

C’est une capacité qui est difficile si vous avez été délaissé par vos parents ou quitté par votre partenaire de manière abrupte.

Savoir s’écouter sans se juger est aussi essentiel à l’équilibre de la relation.

N’oubliez pas d’exprimer vos sentiments,

il ne suffit pas de prouver votre amour à l’autre par des attentions pour lui montrer votre amour.

L’autre a besoin de temps en autre de vos marques d’affections et de vos mots d’amour.

10- Est-ce que ça vaut la peine ?

Quoi qu’il se passe,

demandez-vous toujours pourquoi vous avez décidé d’entamer une relation avec l’autre. I

l est essentiel de l’aimer pour ce qu’il ou elle est et non pour ce qu’il ou elle fait.

Avant de baisser les bras,

repensez aux valeurs qui vous rapprochent et à cette direction commune vers laquelle vous pourriez regarder.

Une direction dont l’unique but est de profiter de la relation pour le bonheur qu’elle nous offre, de ressentir régulièrement des moments de plaisir partagés.

 

 

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de commentaire


Laisser une réponse

Your email address will not be published Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos

Catherine, Cat, Cathy…

Un blondinet hyperactif né en 1994, une frisouille miracle de la vie née 8 ans après, une moitié impatiente de vivre qui provoque les changements pour le meilleur.  Une enfance originale, aussi joyeuse que douloureuse. Un instinct de survie et une philosophie de vie qui m’ont permis de sortir des plus fortes tempêtes. Une vie de nomade. Une confiance en la vie, cette vie qui m’a offert toutes les capacités pour vous accompagner sur votre propre chemin afin d’être, d’accomplir, de devenir … avec la pêche et le sourire !  En savoir plus