Comment votre travail peut-il devenir source de plaisir ?

Comment votre travail peut-il devenir source de plaisir ?

Le plaisir dans le travail met la perfection dans le travail !

Aristote avait-il perdu la tête ?

Être heureux au travail permet de donner le meilleur de soi, c’est un fait.

Et si l’on apporte la performance, on ne pourra que gagner en estime de soi et ainsi en confiance.

Où placez vous vos exigences quand il s’agit de plaisir au travail ?

Les éléments d’appréciation pour être satisfait de son travail varieront selon que l’on est un homme ou une femme.

En général, un homme visera plus souvent la reconnaissance et le poste d’excellence alors que la femme cherchera avant tout à se sentir utile autrement que dans son foyer et à sortir de la sphère familiale pour échanger et offrir autre chose que ses compétences de mère et d’épouse. Une fois ces objectifs atteints, le plaisir n’est pas forcément au rendez-vous…

Le travail, pour qu’il soit source de plaisir, doit vous permettre au minimum de ne pas vous coûter d’argent, mais au contraire répondre à vos objectifs de ressources minimum. C’est un facteur de valorisation personnelle non négligeable. Selon votre niveau de  revenus, vous pourrez soit assumer votre famille, soit vous faire plaisir, ou encore avoir l’impression de participer à des dépenses utiles à la collectivité… et ressentir des sentiments qui vous apportent inévitablement de la satisfaction.

La sagesse voudrait que vous ne donniez pas plus d’importance à l’argent qu’à votre propre vie

Ce n’est pas non plus parce qu’un travail est avant tout un moyen et non un but qu’il ne peut vous rendre heureux. Combien de personnes doivent effectivement se contenter d’un travail pour répondre à leurs besoins vitaux et à ceux de leur famille avant tout ? Surtout en ces temps de crise. Ce n’est pas pour autant qu’il ne peut être source de plaisir.

Comment votre travail peut-il devenir source de plaisir ?

En vous sentant utile

En ayant tout d’abord le sentiment de vous sentir utile et d’être reconnu(e) par vos supérieurs pour ce que vous faites. Plus vous vous sentirez encouragé(e), mis(e) en valeur, reconnu(e) pour ce que vous apportez, plus vous ressentirez de plaisir à vous lever le matin.

Quand vous vous investissez énormément dans votre travail pour satisfaire votre employeur, ressentir de l’insatisfaction de sa part vous atteint dans votre personne toute entière, surtout pour des activités qui demandent de grandes capacités créatrices et/ou relationnelles.

Ainsi, il est plus facile dans une activité où vous exécutez une tache précise de vous dire que si vous ne satisfaisiez pas aux exigences de votre patron, vous pourriez toujours offrir d’autres compétences ailleurs, surtout quand vos capacités, votre savoir-faire ne se réduisent pas à cette tache.

Mais quand votre travail repose sur des qualités humaines, relationnelles, ou un savoir, un don créatif, cela devient plus compliqué : vous vous sentez alors plus facilement inutile et incapable si l’employeur est insatisfait. Vous confondez ainsi votre valeur personnelle avec celle de votre travail.

En bénéficiant de conditions de travail optimales

En plus de ce sentiment d’utilité, l’employeur idéal pour lequel vous consacrez une grande partie de votre temps sera celui qui vous considère en vous offrant les conditions de travail optimales. Certains employeurs sont à l’écoute de leur personnel en offrant des services sur mesure à leurs employés : crèche, lieux de repos, salle de sieste, cafeteria, flexibilité de l’organisation du travail… et des outils confortables et respectueux de l’équilibre physique.

“Accompagner quelqu’un c’est être ni à sa place, ni devant, ni derrière, c’est être à ses côtés”

Jean Templier

En vous sentant au cœur d’une attention particulière

Ne pas vous sentir simple exécutant mais ressentir une vraie attention, un sentiment d’humanité, une écoute, de la compréhension de la part de votre employeur sera la cerise sur la gâteau. Après tout, si cette personne sait entendre vos difficultés passagères et ne pas vous en tenir rigueur, vous ne pourrez que l’aider à votre tour si besoin le moment venu, non ? Tout le monde a tout à y gagner donc…

L’ambiance générale, les bonnes relations avec vos collègues, quand collègues il y a, font partie intégrante de votre plaisir au travail.

Si vous partez au travail chaque matin pour voir les mêmes têtes fermées, agressives, pour recevoir les mêmes mots vous rabaissant ou sapant votre moral, votre travail ne sera que fardeau. Mais si les conditions mentionnées précédemment sont remplies, il me semble impossible que cela arrive.

Un personnel satisfait, reconnu, considéré ne peut être râleur, désagréable ou dans l’abus de pouvoir car l’employeur qui remplit sa mission ne se permettra pas de garder de tels employés… Il ne répondrait sinon aucunement à ses exigences et à ses valeurs.

En partageant des valeurs, par un sentiment de confiance mutuelle

Car il s’agit bien de cela, être heureux au travail c’est avant tout travailler pour quelqu’un qui partage vos valeurs et pouvoir se faire confiance mutuellement ! Travailler contre vos valeurs et contre les enseignements que vous avez reçus ne présage rien de bon si ce n’est que cela favorise dépression, absentéisme, maladie…

On ne peut aller contre ce que l’on est, ce que l’on pense, ce que l’on ressent sur le long terme sans craquer à un moment donné. La pression, des buts inatteignables, le culte de la performance sont des exemples qui conduisent à un découragement personnel.

“Il faut avoir une musique en soi pour faire danser le monde”

Pour en savoir plus sur vos besoins et votre personnalité, je vous invite à télécharger ici gratuitement le guide de connaissance de soi ou à découvrir les pouvoirs de votre analyse de soi.

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun commentaire, pour le moment.



Comments are closed.

Le Blog d'anazao, le blog qui positive !

Ce blog est le partage d’expériences vécues par une hypersensible optimiste.

Ce blog est une boite à astuces pour les personnes qui aiment percevoir un sens en chaque chose de la vie.

Ce blog est l’occasion d’y croire, de réagir, de garder le sourire,  de prendre confiance, de prendre conscience et de comprendre.

Vous lirez ici des mots animés par l’envie de vous rappeler que vous êtes unique par votre personnalité et que le sens de la vie c’est peut-être de ne jamais mettre de côté ce cadeau de la vie qui fait votre  différence !

365 jours de bonheur

 

Le cahier pratique du blog d’Anazao

 

Anazao conseils Mentions légales