Vous détacher des critiques en 7 étapes

Vous détacher des critiques en 7 étapes

Comment réagissez-vous quand vous voyez deux personnes de votre entourage chuchoter, se parler à l’oreille et rire en vous regardant ou se taire quand vous apparaissez ? comment réagissez-vous quand une personne vous donne, sans que vous ne l’ayez invité à le faire, un avis désobligeant sur votre look ou votre travail ?….

Vous souvenez-vous de ces moments où vous vous êtes vraiment senti seul(e) enfant devant des mots désagréables ou des moqueries à moitié cachées ?…

La critique, surtout négative, est un sujet sensible car il est souvent chargé d’émotions et de souvenirs du passé transformées en peurs (du rejet en particulier). Nous réagissons en partie à la critique selon nos souvenirs d’enfance, selon nos blessures d’enfance, selon les armes que l’on nous a données pour y faire face, selon les adultes qui nous sont accompagnés.

Il est donc important, devant des réactions excessivement confiantes ou au contraire excessivement paralysantes de réagir en cherchant à identifier les raisons de nos réactions réflexes avec l’aide d’un spécialiste ou en nous remémorant ces éléments du passé sur lesquels s’appuient nos réactions.

Cependant, vous pouvez d’ores et déjà mettre en place quelques astuces pour apprendre à mieux vivre les critiques.

Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques, ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien

disait Aristote

1- Dites-vous qu’au moins vous  faites quelque chose ! car si critique il y a, c’est le signe que vous agissez !

Soyez fier d’être critiqué, c’est la preuve que vous devenez quelqu’un, que l’on s’intéresse à vous, que vous osez.

Mieux vaut les critiques d’un seul que l’assentiment de mille

proverbe chinois

2- Positivez la critique !

Apprenez à recevoir la critique avec une bonne dose de gratitude en mettant de côté votre égo. La critique est utile, ne la vivez pas comme une catastrophe, comme un coup de fusil paralysant. Dites-vous qu’elle vous permet d’évoluer, de vous remettre en question, que c’est finalement un joli cadeau.

Si vous n’avez pas de critiques, vous n’aurez probablement aucun succès, n’est-ce pas ?

Pour critiquer les gens il faut les connaitre et pour les connaitre il faut les aimer

Coluche

3- Ne donnez pas le droit à n’importe qui de vous critiquer

Il faut savoir entendre les critiques venant des personnes qui vous connaissent, qui vous aiment et vous veulent du bien et boucher vos oreilles quand il s’agit de critiques gratuites qui ne vous sont pas destinées.

Dans les critiques que nous faisons aux autres, nous jugeons encore moins les autres que nous ne nous jugeons nous-mêmes

Charles Augustin Sainte Beuve

4- Ne prenez pas toutes les critiques pour vous

Il arrive que les critiques ne soient qu’un moyen de rejeter sur l’autre ce qui ne va pas chez nous, ou de voir en l’autre ce qui nous agace chez nous, inconsciemment bien entendu. Se dire : “Si l’autre nous critique c’est surement parce qu’on a provoqué chez lui une réaction réflexe et dans ce cas sa critique n’est qu’un moyen de réagir et n’est pas fondée, c’est un appel au secours”  ça soulage non ?

La critique constructive est un levier du progrès

5- Ne relevez qu’un type de critique

Une critique est recevable et bénéfique à partir du moment où elle est constructive. En effet, toutes les critiques ne se valent pas. Comme nous l’avons vu précédemment, la critique qui sert de défouloir ne doit pas être prise au sérieux. Par contre, la critique qui vous aide à vous améliorer a toute sa valeur étant formulée pour votre bien. Faites la différence avant de vous laisser contrarier. Une critique constructive va vous faire réfléchir et sera formulée sans aucune émotion négative.

Ne te hâte pas de critiquer mais hâte-toi de comprendre

proverbe chinois

6- Montrez l’exemple !

Ne faites pas aux autres ce que vous n’avez pas envie qu’ils vous fassent et la critique est un bel exemple. Commencez vous-même par éviter de critiquer à tout va ou  autorisez-vous à ne formuler que des critiques constructives aux personnes que vous aimez. Si vous ressentez la moindre émotion négative dans votre démarche, abstenez-vous !

Demandez-vous : “est-ce que ce que je vais dire va aider mon ami(e) ou au contraire le/la bouleverser, est-ce je lui suis bienveillant(e) par mes propos”

Mets beaucoup de temps à t’améliorer alors il ne t’en restera plus beaucoup pour critiquer les autres

7- Évitez de provoquer la critique

Plus vous chercherez à cacher ce qui vous dérange plus vous serez une proie facile. Inutile de chercher à dissimuler ce que vous n’assumez pas, cela revient à allumer des  signaux qui  clignotent en permanence. Assumez, mettez au contraire vos petites imperfections en avant en les présentant à l’excès, en tournant tout ceci à la dérision ou en contre balançant ces imperfections par une qualité liée à ce qui semble être un défaut. Exemple : “Je suis timide, c’est vrai,  mais cela me permet d’observer au lieu de réagir sans réfléchir”, “j’aime les vêtements  très colorés, et je respire ainsi la gaieté”….

Nous sommes comme des livres, La plupart des gens ne voient que notre couverture, au mieux ils lisent notre résumé, ou bien ils se fient à la critique que d’autres en font. Mais ce qui est certain, c’est que très peu d’entre eux connaissent vraiment notre histoire

 

 

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun commentaire, pour le moment.



Comments are closed.

Le Blog d'anazao, le blog qui positive !

Ce blog est le partage d’expériences vécues par une hypersensible optimiste.

Ce blog est une boite à astuces pour les personnes qui aiment percevoir un sens en chaque chose de la vie.

Ce blog est l’occasion d’y croire, de réagir, de garder le sourire,  de prendre confiance, de prendre conscience et de comprendre.

Vous lirez ici des mots animés par l’envie de vous rappeler que vous êtes unique par votre personnalité et que le sens de la vie c’est peut-être de ne jamais mettre de côté ce cadeau de la vie qui fait votre  différence !

365 jours de bonheur

 

Le cahier pratique du blog d’Anazao

 

Anazao conseils Mentions légales