Le Pervers Narcissique, Comment s’en libérer

Victime d’un Pervers Narcissique : Comment vous en libérer ?

La situation n’est pas définitive !

Tout ne dépend que de vous ….Mais ne frémissez pas en prenant conscience de cette responsabilité qui vous incombe, ne tournez pas les talons, car vous n’êtes plus seul(e) et vous allez découvrir ici comment vous pouvez sortir de cet engrenage

Vous pensez être la proie d’un Pervers Narcissique et vous avez pris conscience que la relation que vous vivez avec lui vous demande de tout sacrifier pour lui, est-ce que ça en vaut la peine ?

L’un de vos proches est la victime d’un Pervers Narcissique et vous aimeriez comprendre comment elle peut s’en sortir ?

Vous allez trouver dans cet article des moyens concrets pour  :

– Faire la différence entre votre ressenti et la réalité,

-Découvrir que vous avez un choix qui s’offre à vous,

-Comprendre comment renoncer efficacement à cette situation,

-Apprendre ce que la vie vous réserve si vous choisissez de tourner la page.

Qu’est-ce qui vous empêche de réagir ?

Les victimes de Pervers Narcissique, mettent souvent de nombreuses années à prendre conscience du piège dans lequel elles sont tombées, et pour cause…

Vous le savez, il vous l’a tant répété, sans lui vous n’êtes capable de rien ;

Qui vous supporterait ?  Tant il vous a fait comprendre combien vous n’êtes pas un cadeau ;

Vous pensez que vous avez une responsabilité vis à vis de ce compagnon qui a tant fait pour vous ;

Vous croyez qu’il est fragile et qu’il faut l’aider, car vous avez perçu en lui une évolution positive possible à la condition de lui faire confiance et de lui tendre la main ;

Vous avez le sentiment que vivre à ses côtés est une privilège puisqu’il vous offre son amour, aussi, il peut être tellement gentil parfois….;

Il est désagréable parfois, ça lui arrive de vous faire des reproches, n’aurait-il pas raison finalement ? N’êtes-vous pas responsable au fond de ces situations qui lui déplaisent tant ;

Sans lui, comment serait votre vie, surtout maintenant que vous vous êtes isolée ?

Non ! vous ne pouvez pas renoncer après avoir fait tant de sacrifices, vous aimeriez tant prouver à ceux qui ne vous croyez pas qu’il peut changer…

Vous êtes donc envahie par plusieurs sentiments : la peur, la gratitude, la culpabilité, la dépendance, l’inquiétude, le doute, le sentiment de lui être redevable de tant de choses, l’envie d’y croire encore parce qu’on vous a appris qu’il faut tendre la main et laisser une chance à l’autre de changer, la fierté qui vous empêche aussi de renoncer vis à vs de vos proches.

Et si vous imaginiez la réalité sous un nouvel angle ?

Vous n’y êtes pour rien, vous n’avez rien fait de mal bien au contraire, vous avez tout fait pour ne jamais lui déplaire, et si il en rajoutait ?

Avez-vous l’impression qu’il dit vous aimer pour ce que vous faites ou pour ce que vous êtes ?

Et si depuis le début vous étiez la victime de ce personnage qui profite simplement de votre nature empathique?

Les instants de bonheur où vous avez eu le sourire, sont-ils si nombreux au fond ?

Qu’avez-vous gagné depuis que vous êtes avec lui ? Qu’est-ce qui a changé dans votre vie ? Le bilan est-il positif ?

Depuis combien de temps avez-vous espoir qu’il change  ?

A quoi ressemblait votre vie avant de le rencontrer ? A quoi ressemble t-elle aujourd’hui ? Que pensiez-vous de vous avant de le croiser et comment vous percevez-vous maintenant ?

Et s’il était venu vous chercher parce que contrairement à lui vous aviez des personnes qui vous appréciez à vos côtés, parce que vous êtes intelligente, vous étiez débordante d’optimisme et d’énergie, toujours prête à aider les autres, et si son seul but c’était d’éteindre ce qu’il ne sera ou n’aura jamais, qui le dérange chez vous ?

Et si renoncer était ce que vous aviez de mieux à faire pour ne pas continuer à vous priver des gens qui vous aiment pour ce que vous êtes ?

Et s’il n’était pas celui que vous pensiez….

S’il était malade au point que nous ne puissiez rien pour lui, que vous ne puissiez rien changer, parce que seul un spécialiste peut l’aider ;

Et si cet être fasait semblant, qu’au fond il ne vous aime pas parce que les sentiments, il ne sait pas ce que c’est.

Pourrait-il être froid, vide d’émotion, sans remord, sans empathie, incapable de regrets ?

Serait-il le roi de la manipulation ?

Adorerait-il vous voir lui demander pardon, vous voir sombrer dans la dépression, vous voir perdre le contrôle, vous laisser penser que vous êtes folle ?

Jusqu’au serait-il prêt à vous laissez sombrer ?

Serait-il maître dans l’art de ne jamais assumer ses actes et de retourner la faute sur vous ?

Depuis le début vous aurait-il séduite, manipulée, isolée, utilisée, fait douter de vous-même ?….

Ce que vous devez comprendre

Votre compagnon est probablement un Pervers Narcissique. La perversion narcissique un trouble de la personnalité.

Il  a une image particulièrement mauvaise de lui-même, son égo est fortement fragilisé. On parle alors de “faille narcissique”.

Cette faille remonte le plus souvent à l’enfance, elle s’est formée sur un traumatisme psychologique (de la violence par exemple, un manque d’affection, ou trop d’admiration au contraire et de la crainte même parfois des parents envers leur enfant). Ce peut être aussi un trouble génétique. Le pervers narcissique donne l’impression d’être resté dans une phase de son enfance, à ce stade de l’enfance où l’on fait des choses sans ressentir que l’on peut faire mal.

Dès lors, il cherche à se valoriser en rabaissant, en écrasant les autres. Il touche l’estime de soi et la confiance en soi de ses victimes.

Ses armes sont le harcèlement et  la manipulation mentale pour détruire l’autre à petit feu, qu’il ruine.

Il n’éprouve aucune émotion et perçoit l’autre comme un jouet, il est totalement conscient de ses actes.

Il cherche admiration et reconnaissance et rien ne l’arrête dans sa quête.

Il jette son dévolu sur une victime joyeuse, empathique, intelligente mais naïve, généreuse qui lui trouvera des excuses, qui ne perçoit chez chacun que le meilleur, qui aide les autres, qui a le sens des responsabilités pour se remettre en question à chaque remarques….je vous invite à comprendre ici pourquoi.

Aussi, êtes-vous prête à le laisser vous éteindre complètement, êtes-vous prête à relever le défi de voir jusqu’où il est capable de vous conduire ?

Vous persuader du bon choix à faire

La première chose à faire est de ne pas chercher à lui trouver des excuses et de ne pas s’imaginer être capable de l’aider.

Non vous n’auriez pas pu faire autrement, soyez en certaine. Vous n’aviez pas les moyens de l’éviter.

Vous devez accepter que vous êtes une victime, redonnez le bon rôle à chacun.

Aucun espoir d’amélioration de situation n’est possible avec ce personnage, on ne peut rien pour lui, seuls des spécialistes compétents pourraient l’aider encore qu’il soit incapable de reconnaître qu’il a un problème.

 

Concrètement, comment faire pour s’en libérer ?

Pour s’en libérer il faut un véritable déclic, une motivation très puissante, comme le fait de prendre conscience qu’il en va de la survie et de l’équilibre des enfants, ou que l’on pourrait finir par les perdre…

L’aspect matériel ne doit pas être un frein, une maison, un revenu…la vie et la liberté valent plus que tout cela !

Il faut donc fuir le plus tôt possible, avant de cesser d’être.

Si la prise de distance physique n’est pas possible, il sera compliqué de faire face car il peut faire preuve de violence physique s’il sent que vous lui échappez.

Le départ doit être soigneusement préparé (papiers, finances…) et jamais clairement annoncé. L’affronter est  impossible. Il ne faut se confier à personne, sauf à la personne ou le professionnel qui vous aide. Le pervers narcissique prend soin de placer près de vous des alliés qui ne manqueront pas de l’avertir au moindre soupçon.

Une personne de votre entourage, en qui vous avez confiance, peut très certainement vous entendre et vous aider, sinon il ne faut pas hésiter à vous faire aider par des spécialistes médecins, travailleurs sociaux, associations.

Prenez soin de vérifier tout ce qu’il dit, de constituer un dossier contre votre harceleur avec des preuves pour pouvoir se défendre et être entendue. Je pense particulièrement aux personnes victimes dans la sphère professionnelle où fuir est compliqué. Mais constituer un dossier et se faire entendre n’est pas impossible, compliqué certes mais possible. Le harcèlement moral en entreprise est punissable. Ne présentez jamais tout votre réseau professionnel si vous êtes victime d’un harceleur au travail,  pour conservez près de vous des alliés.

Pour se sortir de son emprise il faut couper tout contact pendant un certain temps, le plus longtemps sera le mieux, ne passer que par des professionnels pour tout échange.

En cas de regret, de sentiment de culpabilité il est important de n’avoir en mémoire que le vrai visage de son bourreau et de travailler à se remémorer les mauvais souvenirs car les bons n’étaient que mensonge et comédie.

S’entourer de personnes qui vous aiment, qui vous font confiance, qui vous écouteront et vous aideront à retrouver confiance et estime et surtout qui ne leur tiendront pas rigueur de ce que vous avez pu faire ou être sous emprise car après le sentiment de culpabilité  ressenti aux côtés de son harceleur, vient le sentiment de culpabilité de ce que vous avez fait endurer à vos proches.

 

 

Des spécialistes pour vous aider

Associations d’aide aux victimes de pervers narcissique :

– Association de défense contre le harcèlement moral (ADCHM)

23, rue Nicolo

75016 Paris

Tel : 01 45 04 74 51

– Association d’aide aux victimes de violences psychologiques (AAVVP)

Tel : 06 03 90 93 98

Lectures :

– Les pervers narcissiques, Qui sont-ils ? Comment fonctionnent-ils ? Comment leur échapper ? De Jean-Charles Bouchoux, Éditions Eyrolles (2011).

– La manipulation affective dans le couple, Faire face à un pervers narcissique, de Pascale Chapaux-Morelle et Pascal Couderc (2010).

 

Test :

http://www.perversnarcissique.com/test-pervers-narcissique/

Si vous aimez, partagez...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun commentaire, pour le moment.



Laisser une réponse



Le Blog d'anazao, le blog qui positive !

Ce blog est le partage d’expériences vécues par une hypersensible optimiste.

Ce blog est une boite à astuces pour les personnes qui aiment percevoir un sens en chaque chose de la vie.

Ce blog est l’occasion d’y croire, de réagir, de garder le sourire,  de prendre confiance, de prendre conscience et de comprendre.

Vous lirez ici des mots animés par l’envie de vous rappeler que vous êtes unique par votre personnalité et que le sens de la vie c’est peut-être de ne jamais mettre de côté ce cadeau de la vie qui fait votre  différence !

365 jours de bonheur

 

Le cahier pratique du blog d’Anazao

 

Anazao conseils Mentions légales